/portemonnaie/job
Navigation

Désirez-vous recevoir un revenu universel?

Désirez-vous recevoir un revenu universel?
Niels Steeman - Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Le revenu universel est une mesure économique très discutée ces dernières années.

Aussi appelée revenu de base, elle consiste à verser mensuellement à tous les citoyens d’un pays une certaine somme d’argent sans autre condition ou obligation.

Cela permettrait à chacun de satisfaire ses besoins les plus basiques (logement, eau, électricité, alimentation, transport).

Ce modèle d’allocation est défendu tant à gauche qu’à droite du spectre politique.

Plusieurs pays pensent à le mettre en place, incluant le Canada. L’Ontario a lancé un projet pilote où 4000 citoyens à faible revenu reçoivent un montant mensuel.  

Le plus récent exemple est celui de Stockton aux États-Unis.

Les habitants de cette petite ville californienne sont pauvres, précaires et peu éduqués. Pour remédier à cette situation, la municipalité a décidé de verser 500 dollars par mois à une centaine de familles à partir de l’Automne prochain.

En réalité, le revenu de base apparait plutôt comme une mesure de sauvetage d’un modèle capitaliste en plein naufrage.

L’entrepreneur et candidat démocrate aux présidentielles de 2020 Andrew Yang, a déclaré «que le revenu de base est nécessaire pour que le capitalisme perdure».

Dans les pays dits développés, des franges entières de la population vivent sous le seuil de pauvreté et travaillent sans arriver à joindre les deux bouts.

La situation est insoutenable pour bien des familles et il est clair qu’aucune d’entre elles ne refuserait un peu de cash en plus à la fin du mois.

Mais la mesure contourne le problème, celui d’un système individualiste qui normalise la précarité et la concurrence de tous contre tous à des fins de profits.

Profits, soit dit en passant, reconvertis en dividendes pour des actionnaires inactifs.

Sans oublier que certains décideurs pourraient utiliser le revenu de base pour justifier des coupes budgétaires dans les services publics ou de baisser les salaires, ce qui n’en est évidemment pas l’objectif.

Ceci dit, l’évolution technologique pourrait bien nous y obliger.

Le remplacement progressif de l’Homme par la machine que connait l’industrie amènerait vraisemblablement un grand nombre d’ouvriers à une forme de chômage permanent.

Par conséquent, comme le dit Elon Musk et au-delà des considérations humaines et décentes que certains libéraux ne conçoivent pas, «il y a de bonnes chances qu’on arrive au revenu universel à cause de l’automatisation».

Pour maintenir la société de consommation et son mouvement infernal tout en assurant les marges de profits et la relative paix sociale, il faudra payer les gens bien plus que 500$ par mois pour qu’ils consomment et restent tranquilles.

En fait, le revenu universel, c’est le capitalisme sous perfusion.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux