/sports/football/alouettes
Navigation

L’attaque des Alouettes se réveille

Le quart-arrière Drew Willy
Photo d'archives Marc Desrosiers Le quart-arrière Drew Willy

Coup d'oeil sur cet article

L’unité offensive s’est démarquée mercredi pendant le camp d’entraînement des Alouettes. Une performance qui permet à la formation montréalaise d’espérer à quelques jours de son dernier match préparatoire, contre les Tiger-Cats de Hamilton, samedi au stade Percival-Molson.

Le quart-arrière Drew Willy a notamment complété plusieurs longues passes à Eugene Lewis et à Ernest Jackson.

En fin de séance, l’équipe a simulé une prolongation et chaque fois l’attaque a inscrit un touché en plus de réussir le converti de deux points.

Cette performance a bien été accueillie par l’entraîneur-chef Mike Sherman, surtout que la défense avait volé le spectacle la veille.

Du talent

«Tu ne vas pas toujours voir une des phases dominer l'autre, mais après avoir vu la défense dominer [mardi], c'était bon de voir l'attaque se ressaisir», a-t-il lancé après l'entraînement.

«L'attaque est très talentueuse, nous comptons sur des gars comme B.J. Cunningham, Lewis et Jackson comme receveurs, ces joueurs sont parmi les meilleurs de la ligue, a ajouté le demi défensif Jermaine Robinson. Comme demi, Tyrell Sutton a démontré son talent l'an passé. Avec l'acquisition de Chris Williams, on va pouvoir faire des ravages cette année. Ils ont eu le meilleur sur nous, je leur lève mon chapeau. On sent que les quarts comprennent les jeux et que la chimie est en train de s'installer dans leur groupe.»

Chip Cox, qui a accepté une nouvelle entente d’un an avec les Oiseaux mardi, a été un des seuls joueurs défensifs à tirer son épingle du jeu mercredi. Il a entre autres forcé un échappé.

Nouveau venu

Les Alouettes ont annoncé l’embauche de Patrick Donovan au poste de directeur des opérations football, mercredi. Ce dernier avait récemment quitté ses fonctions d’entraîneur-chef par intérim des Stingers de l’Université Concordia.

Il avait hérité du boulot après le départ de son frère Mickey. Les frangins seront collègues chez les Alouettes puisque Mickey a été embauché comme coordonnateur des unités spéciales en janvier.