/news/health
Navigation

Ontario: l’infirmière coupable de huit meurtres accumulait les mesures disciplinaires

Elizabeth Wettlaufer est condamnée à 25 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué huit personnes âgées.
Photo d'archives Elizabeth Wettlaufer est condamnée à 25 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué huit personnes âgées.

Coup d'oeil sur cet article

ST. THOMAS, Ont. | L’ex-infirmière ontarienne Elizabeth Wettlaufer, condamnée à 25 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué huit personnes âgées, a fait l’objet de plusieurs plaintes et mesures disciplinaires.

C’est ce qu’il a été possible d’entendre mercredi, au deuxième jour de l’enquête publique indépendante lancée par le gouvernement ontarien pour examiner les circonstances liées à cette affaire, selon le journal Toronto Star.

Malgré l’accumulation de plaintes, selon lesquelles elle aurait négligé des résidents et fourni de mauvais soins, l’administratrice du Caressant Care Long Term a indiqué dans son témoignage que des mesures disciplinaires sévères n’avaient pas été prises contre l'infirmière en raison des craintes d’une intervention de son syndicat.

Elizabeth Wettlaufer a travaillé dans ce centre de 2007 à 2016. Sept des huit victimes sont mortes au Caressant Care Long Term Care Home à Woodstock, alors que la huitième victime habitait dans le centre Meadow Park de London.

Les victimes, des hommes et des femmes, étaient âgée