/sports/soccer/impact
Navigation

«Le match contre le FC Dallas sera compliqué» - Rémi Garde

«Le match contre le FC Dallas sera compliqué» - Rémi Garde
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Rémi Garde ne se fait pas de cachotteries. L'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal sait que le FC Dallas ne sera pas un client facile pour son club. Bien campée au 2e rang de l'Association Ouest avec 26 points à sa fiche, la formation texane n'a subi qu'un seul revers cette saison.

«Ce sera un match difficile et compliqué, a-t-il affirmé, jeudi, lors de la séance de l'Impact au Centre Nutrilait. C'est une très bonne équipe avec d'excellents résultats.»

Les hommes d'Oscar Pateja ont d'ailleurs remporté leurs trois derniers matchs en MLS. Deux gains face aux équipes californiennes; le Los Angeles FC et le Galaxy, et une victoire face aux champions en titre, le Toronto FC. Leur calendrier leur était pourtant défavorable, alors que ces trois rencontres étaient disputées en huit jours seulement.

Ajouter à cela que mercredi soir, ils ont joué en US Open Cup contre San Antonio, match qui a tourné en leur faveur, encore une fois. Les matchs s'enchaînent, mais la fatigue, elle, ne semble pas au rendez-vous.

Autre fait à noter, l'historique entre les deux formations n'est pas à l'avantage du onze montréalais. Le Bleu-Blanc-Noir n'a remporté qu'un seul match en cinq confrontations en MLS, soit en 2015 à domicile. C'est donc dire que le club montréalais n'a jamais réussi à gagner à Frisco.

Le gardien de but de l'Impact, Evan Bush, estime toutefois que ces statistiques, bien qu'intéressantes, n'ont pas vraiment d'instance sur l'issue du match.

«La majorité de nos joueurs, qui viennent de faire leur arrivée en MLS, n'ont pas encore affronté cette équipe, a expliqué le portier du onze montréalais. Les anciens résultats face à cette formation n'ont pas d'importance, nous n'avons qu'à jouer avec la même confiance que lors du match de la semaine dernière afin de créer une véritable surprise.»