/news/green
Navigation

L’équivalent de 2500 autos qui roulent pendant un an

Même si elle est plus verte, la course du Grand Prix pèse lourd sur l’environnement

L’équivalent de 2500 autos qui roulent pendant un an
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Les bolides du Grand Prix de Formule 1 du Canada feront demain 70 tours du circuit Gilles-Villeneuve. Pour cette seule course, les voitures émettront des tonnes et des tonnes de CO2. Voici la course en quelques chiffres.

La F1 plus verte qu’avant

  • En 2014, la Fédération internationale de l’automobile (FIA) a imposé de nouvelles règles pour obliger les équipes de F1 à réduire leur empreinte environnementale.
  • 1,6 L est maintenant la taille maximale des moteurs qui étaient avant de 2,4 L. Réduits à 6 cylindres plutôt que 8, ils sont désormais turbo hybrides.
  • 30 % de réduction de consommation de carburant grâce à la réduction de la taille du moteur.
  • 100 kg d’essence (pas plus) peuvent être utilisés par véhicule par course.

Tout autour de la Terre

  • L’utilisation des voitures lors des courses ne représente que 0,3 % des émissions totales. Les déplacements des équipes, des voitures, de l’essence et des équipements de F1 pèsent beaucoup plus lourd dans la balance environnementale :
  • 188 000 tonnes de CO2 uniquement en déplacements d’une course et d’un essai à l’autre ;
  • 160 000 km parcourus par chaque équipe par année, en avion privé pour les pilotes, en avion-cargo ou sur la route pour l’équipement.

Pour cette seule course, les émissions de CO2 des voitures de F1équivaudront à...

  • 2500 voitures qui roulent pendant un an
  • 1000 allers-retours Montréal-Melbourne en avion
  • 1370 Canadiens émettent ensemble autant de CO2 en un an
  • 2 millions d’arbres devraient être plantés pour compenser ces émissions
Sources : Formula One Teams Association (FOTA) et Fédération internationale de l’automobile