/sports/soccer/impact
Navigation

Lourde commande

L’Impact doit battre l’une des meilleures équipes de la MLS

Samuel Piette s’attend à un match intense contre Dallas samedi.
Photo d’archives Samuel Piette s’attend à un match intense contre Dallas samedi.

Coup d'oeil sur cet article

FRISCO | Après une victoire salvatrice samedi dernier, l’Impact a la lourde tâche de tenter de vaincre le puissant FC Dallas sur son terrain afin de poursuivre sur son erre d’aller.

La commande est importante d’autant plus que Dallas n’a subi qu’un seul revers en 13 matchs cette saison et n’a pas perdu à ses six derniers affrontements (4-0-2).

Mais ce n’est pas une mission impossible, d’autant plus que l’équipe a besoin de se bâtir un certain momentum.

« C’est incroyablement important, après une victoire obtenue de la bonne façon, de poursuivre avec une bonne performance », a reconnu Daniel Lovitz.

« Même si un point ici ne serait pas la fin du monde, je crois qu’on est dans une situation où nous devons viser la victoire à chaque match. »

Beaucoup de matchs

Si l’Impact a un petit avantage sur son hôte, c’est que Dallas en sera à son cinquième match en deux semaines, incluant une rencontre de US Open Cup mercredi soir.

« C’est sûr qu’ils ont eu beaucoup de matchs en peu de temps et ils ont joué en milieu de semaine, mais j’ai regardé l’alignement et ils ont fait beaucoup de rotation, d’après moi ils vont mettre leur grosse équipe contre nous », a souligné Samuel Piette.

« C’est sûr qu’on veut jouer contre les meilleurs joueurs pour que, si on remporte la victoire, elle soit pleinement méritée. »

Il faut toutefois dire que Dallas est loin de s’en être mal tiré puisqu’il a remporté les quatre premiers duels de cette série de cinq en deux semaines.

Similarités

Ce n’est pas une mauvaise chose que le Bleu-blanc-noir ait affronté Houston la semaine dernière puisque la formation du sud du Texas présente un jeu qui ressemble en plusieurs points à celui de son rival du nord du Texas.

« En regardant leurs matchs, on voit qu’ils ont des styles qui se rapprochent, soutient Lovitz. Il va falloir gérer des vagues d’attaque agressive.

« Je crois qu’on va devoir se concentrer sur les détails afin de faire en sorte qu’on les limite. »

Mais Evan Bush ajoute que l’équipe d’Oscar Pareja a une identité qui lui est propre.

« Ils ont un style de jeu très distinct qui s’appuie sur des jeunes joueurs très techniques. »

Bonne défensive

En plus d’être efficace dans le dernier tiers adverse, Dallas compte sur une des meilleures défensives de la MLS avec seulement 14 buts accordés.

« C’est une équipe qui défend très bien, qui ne concède pas beaucoup de buts, pas beaucoup d’occasions et pas beaucoup de tirs », analyse Samuel Piette.

L’Impact ne se débrouille pas trop mal sur le front défensif depuis quelques semaines, mais il devra hausser son niveau d’un cran ce soir, d’autant plus qu’il y aura un nouveau visage en défense centrale avec le retour de Rudy Camacho.

« Nous avons été plutôt bons défensivement dans les derniers matchs et Rod [Fanni] et Jukka [Raitala] en sont en grande partie responsables, nous allons devoir compter sur Rudy pour prendre la relève et nous avons entièrement confiance en lui », a soutenu Evan Bush.

Confiance

Même si la victoire de samedi dernier contre Houston a apporté son lot de soulagement, l’Impact ne peut pas s’asseoir sur ses lauriers.

« Même si on a gagné samedi dernier, on n’est pas dans une bonne situation, on doit enchaîner des victoires », a admis Piette.

« Mais le fait que l’on ait gagné nous donne une certaine confiance, de relâchement. Si on est trop crispés et si on veut trop jouer pour la nulle, je ne pense pas que c’est la bonne mentalité. »

Ignacio Piatti a été mis à l’amende par la ligue pour simulation lors du match de samedi dernier.