/finance
Navigation

Cette ville canadienne est maintenant la 5e moins abordable où vivre au monde...

bloc Toronto
Photo d’archives, Ernest Doroszuk

Coup d'oeil sur cet article

Après Hong Kong, Sydney, Los Angeles et Londres, voilà maintenant que Toronto figure au cinquième rang des villes les moins abordables où vivre au monde, par rapport au revenu.

C’est du moins ce que démontrent de nouvelles données compilées par Demographia. The 14th Annual Demographia International Housing Affordability Survey mesure le revenu moyen et l’abordabilité des logements dans 92 grands marchés métropolitains.

Cette enquête internationale permet de comparer le prix des logements et des maisons versus le revenu des ménages.

Elle indique que le marché immobilier de Toronto se classe parmi les villes «gravement inabordables» sur l’échelle du marché résidentiel mondial par rapport au revenu.

bloc Toronto
Demographia

En 2015, le revenu moyen des ménages torontois était de 65 829 $ alors que le prix moyen d’une maison unifamiliale est d’environ 1,1 M$. 

D’ailleurs, le prix des maisons de la métropole aurait bondi de 60 % au cours des cinq dernières années et de 3 % cette année, analyse Bloomberg qui titrait qu’avec ces nouvelles données, Toronto fait paraître New York comme une ville «cheap» où habiter!