/lifestyle/family
Navigation

«Nous l’aimons éperdument» – Nicolas Legault

Nicolas Legault et sa conjointe Andréanne, avec Fusain, un labernois.
Photo courtoisie Nicolas Legault et sa conjointe Andréanne, avec Fusain, un labernois.

Coup d'oeil sur cet article

Nicolas Legault est directeur du développement des affaires chez Mondou, cette entreprise familiale québécoise qui se spécialise dans les produits pour animaux depuis 80 ans. Mais a-t-il un animal de compagnie ? La réponse est oui ! Il nous présente Fusain, son chien labernois noir et blanc, âgé de 6 ans, mais encore tout jeune de cœur.


Quelle est la raison qui vous a poussés à avoir ce chien chez vous ?

Ayant ce profond amour pour les animaux, il allait de soi que ma conjointe et moi ne pouvions imaginer nos vies sans la présence d’un chien. Pour ma part, j’avais le désir que notre futur chien soit... très massif ! Mon souhait fut exaucé.

Lorsque nous avons rencontré Fusain pour la première fois, ce fut un coup de foudre. C’est une grosse bête très poilue, un vrai gros toutou avec une personnalité extraordinaire. Je voulais un chien protecteur qui allait tenir compagnie à ma conjointe Andréanne, lors de mes absences. Je l’imaginais un peu comme un garde du corps pour elle. C’est exactement ce qu’il est devenu. Son garde du corps et son 2e compagnon de vie. Je dois dire que j’en ai presque perdu ma place (rires). Fusain nous accompagne pratiquement partout. Nous ne voulions pas qu’il reste seul à la maison la semaine. C’était pour nous un élément très important. Fusain partage donc ses journées entre le siège social Mondou et le travail de ma conjointe.


Comment décrire en quelques phrases la personnalité de Fusain ?

Fusain est un chien vraiment très comique. Il nous fait bien rire ! C’est un vrai clown. Il a maintenant 6 ans, mais il agit encore comme s’il était un chiot. Il est très joueur et devient encore à coups sûrs très excité lorsqu’il reçoit un nouveau jouet.


Racontez-nous un fait cocasse, inusité ou particulier à propos de lui.

Chaque fois que nous devons quitter en voiture avec lui, il apporte son canard en peluche. Il s’appelle d’ailleurs Coin Coin. De tous les jouets qu’il possède, c’est son favori. Il le prend fièrement dans sa gueule et il attend impatiemment près de la porte, immobile et prêt à sauter dans la voiture.


Racontez-nous un de ses mauvais coups.

Fusain ne fait pratiquement jamais de mauvais coups, ou presque... Un jour, il a profité de notre absence pour glisser son museau dans un sac d’épicerie et finalement manger une tarte au sucre entière. Par chance, il n’a pas été malade.


Quelle est son activité préférée ?

Manger des boules de neige en hiver.


Quel est son endroit préféré ?

À la maison, blotti contre ses maîtres, que ce soit dans le lit ou sur le sofa.


Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir Fusain ?

Qu’il allait à ce point marquer nos vies. Beaucoup de nos décisions tournent autour de lui. Que ce soit pour différents déplacements ou des voyages. Nous tentons de prioriser, ma conjointe et moi, des endroits adaptés aux animaux afin que Fusain profite lui aussi des escapades hors de la ville. Il occupe une place très précieuse dans nos vies.


Qui s’occupe de lui lorsque vous partez en vacances ?

La famille. Il est heureux en présence des gens qu’il est habitué de côtoyer.


En quoi votre animal peut être une source d’inspiration pour vous ?

Pour sa sagesse, sa simplicité et sa bonne humeur. Nous lui répétons, jour après jour, qu’il est un bon chien et que nous l’aimons éperdument.