/lifestyle/sexromance
Navigation

Trouver l’amour avant l’été?

Trouver l’amour avant l’été?
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La chaleur revient, le soleil resplendit et les sourires s’agrandissent sur le visage des gens. Le beau temps nous donne envie de prendre une bouchée sur une terrasse et de flâner dans les rues du centre-ville. À un, c’est bien, mais à deux, c’est mieux, dites-vous ? Nombreux sont les célibataires qui voient arriver la belle saison avec inquiétude. Et si c’était possible de trouver l’amour avant l’été... L’âme sœur. Croyez-vous qu’il existe quelque part un individu qui possède les qualités que vous recherchez ? Quelqu’un qui saurait vous combler en partageant les mêmes valeurs et les mêmes intérêts ? Une personne merveilleuse qui serait votre alter ego ?

Il existerait des gens avec qui le courant passe mieux et avec qui les affinités sont quasi infinies. La Dre Sue Johnson, psychologue clinicienne et auteure du livre Love Sense, nous a indiqué qu’une âme sœur sait aussi répondre à vos signes émotionnels. « Elle est proche de vous lorsque vous vous confiez, vous donne toute son attention et devance vos demandes, vous caressant la main pour vous rassurer, vous souriant et vous serrant dans ses bras quand vous êtes content, et vous réconfortant tendrement lorsque vous vous sentez mal. » Source : Kelsey Borresen, Huffington, 5 octobre 2016.

La bonne personne

Selon Yves-Alexandre Thalman : « Beaucoup croient – croyance erronée issue de la culture romantique – que l’amour consiste à trouver la bonne personne, celle qui est compatible avec nous. C’est ainsi que fonctionnent les sites de rencontre, où chacun peut chercher le partenaire le plus compatible, soit au feeling, soit en se fiant à des algorithmes. Si indéniablement nous nous sentons plus attirés par certaines personnes, en particulier celles qui nous ressemblent, cette attirance n’assure en rien la viabilité du couple ! L’erreur est de penser que nous sommes des personnalités figées. Or, nous changeons avec le temps et l’amour que l’on vit avec quelqu’un permet justement de nous faire évoluer. C’est cette transformation, bien plus que les compatibilités initiales, qui favorise une relation de qualité dans la durée. » Source : Yves-Alexandre Thalman, psychologue clinicien, auteur de Autant s’aimer longtemps (Éd. Solar) et Les 10 clés du développement personnel : ce qui fonctionne vraiment pour aller bien (Éd. Leduc.s).

La recherche de l’idéal sœur

Il faut peut-être se méfier lorsque l’on souhaite l’idéal. Certaines personnes ont des critères de sélection très élevés et surtout bien précis. Ceux-ci sont si pointus qu’elles semblent parfois se leurrer, l’objectif devenant alors inatteignable. Afin de ne pas commettre les mêmes erreurs que lors de relations précédentes, elles ressentent le besoin de resserrer les conditions à remplir au sujet du bon candidat ou de la bonne candidate. La personne idéale n’existe sans doute pas, car nul n’est parfait, mais il existe probablement quelqu’un qui a envie de partager la vie avec vous ! Reste à la/le trouver !

Quelques pistes

  • Savoir ce que vous voulez réellement et vous y tenir (sans être rigide, mais en étant en cohérence avec vos valeurs et vos aspirations).
  • Savoir tirer profit de ses expériences antérieures et être fier de ses atouts présents.
  • Être prêt à se lancer : s’ouvrir aux autres, s’assurer d’être rendu au point de vouloir construire, partager avec quelqu’un.
  • Chaque rencontre pourra être un cadeau dans la mesure où elle se fera dans le respect le plus total de vos valeurs et aspirations.

Karen rêve de l’âme sœur

« Depuis que je suis toute petite, je rêve de rencontrer mon âme sœur. Je reste convaincue, à 31 ans, qu’il est quelque part et que je finirai par le retrouver. En fait, je suis certaine que les âmes sœurs existent, mais comme il n’y en a qu’une pour chaque personne, c’est difficile de la trouver ! J’ai des rêves de princesse, me direz-vous, sans doute ! Mais j’aime croire que je rencontrerai l’amour. Mes parents en sont un bel exemple et j’ose croire qu’ils ne sont pas les seuls à le vivre. Ils sont mariés depuis 35 ans et ils sont amoureux, c’est fou ! Je ne m’attends pas à connaître un amour inconditionnel, sans limites et parfait. Je ne suis pas innocente quand même ! Mais je suis certaine que l’amour est plus facile avec notre âme sœur. Présentement, je ne cherche pas, mais je garde mes antennes ouvertes ! »