/24m/urbanlife
Navigation

GP du Canada : achalandage record au centre-ville de Montréal pour la F1

40e Grand Prix du Canada
Francis Pilon / 24H

Coup d'oeil sur cet article

Le 40e Grand Prix du Canada a permis aux festivités des rues Crescent et Peel d'enregistrer un record d'achalandage grâce aux températures clémentes du week-end et aux touristes américains, selon les organisateurs des festivités.

« On a eu vraiment une augmentation significative comparativement à l’année dernière sur la rue Peel, mais même dans les restos et les terrasses, ils affichaient complet tous les soirs du week-end de Formule 1 », a dit Stéphane Gauvin, organisateur de la Formule Peel.

40e Grand Prix du Canada
Francis Pilon / 24H

« On a eu environ 400 000 visiteurs pour notre événement sur Peel en 2017 et ça a grimpé entre 450 000 et 500 000 cette année. C’est une première, on n’a jamais vu ça en cinq ans et c’est un record d’assistance », a-t-il ajouté.

« Une des meilleures années »

D’après Paul Vaillancourt, qui s’occupe des communications pour le Festival Grand Prix sur Crescent, il s’agit de l’une des meilleures années d’achalandage.

« C’est clairement une année avec un très gros succès pour le Festival sur Crescent. Les chiffres qu’on nous a donnés, c’est approximativement entre 530 000 à 540 000 visiteurs en 2018. Comparativement à l’année dernière où ça diminue à environ 500 000 personnes », a affirmé M. Vaillancourt.

Selon ce dernier, le Grand Prix de Montréal fut un succès cette année en raison de la température clémente du week-end.

« Les festivals extérieurs ne tiennent qu’à la météo. C’est aussi simple que ça. Et puis, la réputation de Crescent qui rentre en ligne de compte, mais à partir du moment qu’il fait beau, tout est possible et ça joue en notre faveur », a expliqué Paul Vaillancourt.

Dollars américains

Brian Fogt, de l'Association des marchands de la rue Crescent, croit plutôt que l’édition du Grand Prix du Canada de 2018 a été un succès grâce aux Américains venus à Montréal ce week-end.

40e Grand Prix du Canada
Francis Pilon / 24H

« On n’a pas encore les chiffres exacts, mais on a vu une hausse d’environ 15 % à 30 % de visiteurs dans les différents établissements sur Crescent, comme les restaurants ou les bars cette année, c’était assez fou », a mentionné M. Fogt.

« Il faut dire que c’était surtout des touristes américains qui sont venus. Je dirai 90% d’Américains et 10% d’Européens. Les Américains sont conscients que ça vaut la peine de dépenser au Canada avec la situation de notre dollar. C’est vraiment une de nos meilleures années depuis la création du festival en 1999 sur Crescent. »

Le Festival Grand Prix sur Crescent termine d’ailleurs en 2018 avec plus de 7 millions de visiteurs en 19 années d’existence. François Dumontier, promoteur du Grand Prix du Canada, a déclaré à la fin du mois de mai dernier que les ventes de billets pour le Grand Prix ont augmenté de 8 % ou 9 % en 2018 comparativement à la même période l’année dernière.