/lifestyle/health
Navigation

Les sauces barbecue au banc d’essai

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La saison du barbecue est bel et bien commencée. Que ce soit pour mariner ou badigeonner les grillades, la sauce barbecue est une option de choix qui plaît particulièrement aux consommateurs.

Les sauces du commerce sont nombreuses et il devient difficile de faire un choix. Cette semaine, elles font l’objet de notre banc d’essai.

Portrait de la sauce barbecue

La sauce barbecue aurait des origines américaines. Elle est traditionnellement composée de pâte de tomate, d’eau, de vinaigre, de sucre ou mélasse, de bouillon de poulet, de sauce Worcestershire et de différentes épices. Les sauces du commerce se distinguent par leur liste d’ingrédients plus longue ; des agents texturants et d’autres additifs s’ajoutent ce qui rend le produit moins intéressant qu’une sauce maison.

Notre analyse

Environ 30 sauces ont été analysées pour ce banc d’essai. À titre comparatif, la portion de référence utilisée est de 2 cuillères à table (30 ml).

Par portion, les sauces barbecue fournissent :

  • Entre 8 et 60 calories
  • Entre 0 et 13 g de sucres
  • Entre 145 et 720 mg de sodium

Les meilleurs choix

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La sauce barbecue avec 35 % moins de sel Cordon Bleu arrive en première position pour ses valeurs nutritionnelles. Avec à peine 8 calories par portion, cette sauce est aussi la moins salée du lot (145 mg de sodium). En prime, elle ne contient aucun sucre. Dommage qu’elle contienne du glutamate monosodique !

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La compagnie Esta offre une sauce barbecue en conserve qui figure également parmi les meilleures options de notre banc d’essai. Par portion, cette sauce fournit environ 10 calories, 0,5 g de sucres et 180 mg de sodium. À l’instar du produit précédent, on note la présence de glutamate monosodique dans la liste d’ingrédients.

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

En 3e place figure le mélange de sauce barbecue en conserve de St-Hubert, soit une des sauces les plus populaires sur le marché. Elle ne contient que 15 calories et 0,5 g de sucres par portion. Avec une teneur en sodium de 235 mg, elle se classe aux côtés des autres options les moins salées. On apprécie le fait qu’elle contienne moins d’additifs que les autres sauces.

Les moins bons choix

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La compagnie Cattle Boyz offre une sauce barbecue moins intéressante au niveau nutritionnel. Avec 50 calories et 11 g de sucres par portion, elle n’est certainement pas l’option à privilégier. Avec 480 mg de sodium par portion, c’est l’une des sauces les plus salées du banc d’essai. Sa liste d’ingrédients présente quelques additifs, dont le colorant caramel.

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La sauce barbecue originale et corsée signée Irrésistibles n’est pas non plus une des préférées. Elle est la plus riche en calories (60) et la plus sucrée du banc d’essai (13 g). Le glucose-fructose figure en tête de liste des ingrédients.

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La Grilladerie Signature par Club House – La Grille est aussi dans nos moins bonnes options. Avec 720 mg de sodium, elle est la sauce la plus salée du banc d’essai. C’est dommage qu’elle perde autant de points pour la quantité de sel, car son apport en calories et en sucres est fort raisonnable (20 calories et 2 g de sucres). Toutefois, sa liste d’ingrédients est peu flatteuse avec la présence de différents additifs, soit des sulfites, de la gomme xanthane, du sorbate de potassium et du benzoate de sodium.

Coup d’œil sur la liste d’ingrédients

Outre la comparaison des valeurs nutritives, j’aime m’attarder aux listes d’ingrédients. Celles qui contiennent le plus d’additifs perdent des points. On préfère de loin les listes qui n’utilisent que des ingrédients sains. Dans le cadre de notre analyse, environ 26 % des sauces présentaient le glucose-fructose (du sucre) en tête de liste des ingrédients, nous sommes loin de la sauce maison. On préfère les sauces qui mettent de l’avant d’autres ingrédients comme la pâte de tomate ou le vinaigre.

Rien ne vaut la sauce maison

Les sauces barbecue au banc d’essai
Photo Fotolia

En faisant sa propre sauce (avec des tomates broyées, de la cassonade, du vinaigre, de la moutarde, des épices), on contrôle la qualité des ingrédients et, du coup, on améliore la valeur nutritive. On obtient facilement une sauce moins sucrée et moins salée. Petit conseil : nul besoin de napper sa viande de sauce barbecue, 30 ml (notre portion de référence) suffisent à rehausser la saveur du plat.

► Merci à Laurence Viau, stagiaire en nutrition, pour sa précieuse collaboration.