/news/society
Navigation

G7: la prison de 1M$ de Clermont sera démantelée

G7: la prison de 1M$ de Clermont sera démantelée
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

La prison temporaire de Clermont qui a coûté 1 million $ et qui n’a accueilli aucun manifestant durant le sommet du G7 sera démantelée cette semaine.

En entrevue avec Le Journal, le maire de Clermont a souligné que l’entrepreneur engagé par la GRC qui a construit le centre de détention devrait rapidement être démantelé.

«Le contacteur va repartir avec les panneaux et les trusts», a confirmé le maire de la petite municipalité, Jean-Pierre Gagnon.

Ce dernier s’est d’ailleurs dit satisfait du sommet du G7 pour la région de Charlevoix, principalement en raison de la sécurité, et ce, même si tous les équipements coûteux qui ont été installés n’ont pas servi.

«Ils se sont préparés au cas qu’il y ait quelque chose. S’ils avaient rien fait et qu’il s’était produit la même chose qu’en 2001, ils auraient reçu des critiques. Là, on en a mis trop et il n’y a rien eu... personnellement, comme maire, je suis content qu’il n’y ait pas eu de grabuge dans Charlevoix», a-t-il dit, soutenant que 1 million $ pour cette prison sur les 640 millions $ dédiés au G7, «le pourcentage n’est pas si gros que ça».