/finance/business
Navigation

L'albertaine Cuda Energy avale la québécoise Junex

Junex
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

L'entreprise albertaine Cuda Energy avale l'entreprise pétrolière et gazière québécoise Junex, ont annoncé les deux entreprises lundi dans un communiqué conjoint.

Au terme de la fusion entre les deux compagnies, le nom de Junex disparaîtra au profit de Cuda Oil and Gas Inc. La nouvelle entité sera menée par les dirigeants actuels de Cuda, tandis que Mathieu Lavoie intégrera l'équipe à titre de vice-président – Québec.

Le conseil d'administration, de son côté, sera composé de cinq représentants de Cuda, de l'actuel président et chef de la direction de Junex Jean-Yves Lavoie et d'un autre représentant de Junex à être nommé.

«Nous nous réjouissons de pouvoir nous associer à l'équipe de Cuda dont les preuves ne sont plus à faire sur le plan de la croissance de sociétés pétrolières et gazières. [...] Après avoir examiné toutes les solutions de rechange qui s'offraient à Junex, nous sommes convaincus que notre association avec Cuda nous permettra de tirer des rentrées de fonds solides [...] dans l'attente de recevoir les autorisations nécessaires pour les opérations au Québec», a expliqué M. Lavoie.

Présente dans le secteur de l'exploration pétrolière, Junex détient notamment des droits sur des sites situés dans le sud de l'île d'Anticosti et dans le canton de Galt, en Gaspésie. Elle détient aussi des permis d'exploration pour le gaz de schistes au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

Junex fait partie des entreprises qui avaient reçu une compensation financière du gouvernement du Québec lors de l'annonce de la fin de l'exploration et de l'exploitation pétrolière et gazière sur l'île d'Anticosti.