/sports/racing
Navigation

Un premier Grand Prix pour Scherbak

Un premier Grand Prix pour Scherbak
Photo Le Journal de Montréal, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Nikita Scherbak n’est pas un grand amateur de Formule 1. Il n’était cependant pas question pour lui de passer son tour lorsqu’il a eu l’invitation pour assister à la course du Grand Prix du Canada, dimanche après-midi.

C’était la première fois que l’attaquant du Canadien mettait les pieds au circuit Gilles-Villeneuve.

« J’aime bien les voitures et la vitesse, a mentionné Scherbak lors d’une activité avec les pilotes de l’écurie McLaren en collaboration avec le groupe MVP. Par contre, je ne connais pas les détails techniques de chaque bolide. »

« C’est intéressant de pouvoir poser des questions et d’en apprendre plus sur les coulisses d’une écurie. C’est incroyable la vitesse et la puissance des voitures durant une épreuve. »

À l’occasion, Scherbak regarde des courses de F1 à la télévision, mais il n’est pas un mordu.

« Je connais le pilote russe Sergey Sirotkin de nom, mais je ne l’ai jamais rencontré en personne », a précisé l’athlète de 22 ans.

Autre camp décisif

Scherbak est conscient que le prochain camp d’entraînement du Tricolore pourrait être déterminant pour sa carrière. Un refrain qu’on entend depuis déjà quelques années dans son cas.

Le premier choix du Canadien en 2014 a une chance en or de se tailler un poste régulier au sein de l’une des quatre unités du club de Claude Julien. Et il le sait.

« C’est ma philosophie chaque saison, a affirmé Scherbak. Je suis très fier de porter ce chandail. C’est un rêve qui devient réalité tous les jours. »

En attendant, il s’entraîne au Complexe sportif Bell de Brossard en compagnie d’autres joueurs du Canadien. Le Russe ne lésine pas sur les efforts pour arriver fin prêt pour le premier jour de la saison 2018-2019.

« J’ai l’intention d’avoir la même attitude que l’an dernier et de travailler fort. Je dois être plus constant lors des matchs et saisir ma chance lorsqu’elle va se présenter à moi. »