/news/health
Navigation

Accro à Fortnite, une fillette de 9 ans envoyée en désintoxication

Accro à Fortnite, une fillette de 9 ans envoyée en désintoxication
Capture d'écran Youtube

Coup d'oeil sur cet article

Une fillette britannique de 9 ans a dû suivre une cure de désintoxication après être devenue dépendante à un populaire jeu vidéo, et ce, peu de temps seulement après avoir commencé à jouer.

Plusieurs médias britanniques rapportent l’histoire, qui risque de faire réfléchir bien des parents sur la présence de jeux et d'écrans dans la vie de leurs enfants.

La fillette du Royaume-Uni, dont l’identité est protégée, a commencé à jouer à Fortnite lorsque ses parents lui ont acheté une console Xbox, en janvier dernier.

Très peu de temps après l’entrée de la console dans la maison, le comportement de la fillette a radicalement changé.

La jeune fille est devenue si dépendante qu’elle ne prenait plus la peine de se lever pour aller aux toilettes. C’est lorsque ses parents ont découvert qu’elle s’était uriné dessus lors d'une partie qu’ils ont réalisé que le problème était lié au jeu vidéo.

Lorsque son père a voulu lui confisquer la console, elle l’a frappé au visage.

«Le directeur de l'école nous a appelés pour nous demander si tout allait bien. Elle s'était endormie deux fois pendant les cours et ses notes chutaient», a raconté sa mère en entrevue au Daily Record.

«Quand nous avons demandé à notre fille quel était le problème, elle est devenue inhabituellement argumentative et agressive», a-t-elle ajouté.

Les parents ont commencé à remarquer des paiements réguliers pour le jeu sur leur carte de crédit. Ils ont découvert que leur fille payait pour se procurer des «extras» liés au jeu.

Coussin imbibé d'urine

Dans le but de la sevrer de Fortnite, le couple a limité les périodes de jeu à une heure par jour en semaine et deux heures le week-end, mais elle a refusé de suivre les règles.

«Mon mari l'a vue jouer la nuit et l'a trouvée assise sur un coussin imbibé d'urine, a raconté la maman. Je trouvais que ses fesses étaient très irritées. Elle était tellement accro au jeu qu'elle ne voulait même pas aller aux toilettes.»

Une «vraie» maladie

Depuis l'incident, les parents ont envoyé leur fille dans une clinique de réhabilitation pour «dépendance au jeu», une dépendance que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classée cette année parmi les maladies.

Depuis la parution du jeu Fortnite en juillet 2017, plus de 150 millions de personnes dans le monde l'ont téléchargé. Le jeu hautement addictif est offert sur PS4, Xbox One, iOS, Mac et Windows.

En avril seulement, le jeu a rapporté environ 300 millions de dollars en achat d'objets, de costumes, de mouvements de danse ou d'autres produits «cosmétiques» qui n'ont aucun effet sur la force des personnages, a rapporté «The Verge».