/sports/hockey/homepage
Navigation

«C’est un beau défi» - Bruce Richardson

Pierre Cloutier et Bruce Richardson
Sébastien St-Jean / Agence QMI Pierre Cloutier et Bruce Richardson

Coup d'oeil sur cet article

L’Armada de Blainville-Boisbriand a maintenant un nouvel entraîneur-chef. Bruce Richardson a en main les rênes de l’équipe à la suite du départ de Joël Bouchard, qui dirigera de son côté le Rocket de Laval.

L’ancien pilote des Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ hérite ainsi d’une équipe qui a atteint la finale de la Coupe du Président, l’an dernier.

«Je ne pense pas que c’est un bon défi, mais un beau défi, a souligné Richardson lors de l’émission "Destination Coupe Stanley AM" sur les ondes de la chaîne TVA Sports, mardi. Je pense que je rentre dans une situation différente. Quand tu remplaces un entraîneur, d’habitude, c’est parce qu’il a été congédié. Mais là, je remplace un entraîneur qui a eu du succès et qui a été promu dans la Ligue américaine.»

«[...] Je ne vois pas ça comme un remplacement, mais je vois ça comme une continuité. Je suis un entraîneur avec beaucoup d’émotion, de caractère et de passion. Je pense que Joël était également de cette lignée-là. Les valeurs vont rester les mêmes, et j’avais les mêmes valeurs lorsque j’évoluais à Victoriaville ou dans le midget AAA.»

Si Richardson succède à Bouchard, ce dernier ne serait jamais bien loin, lui qui occupera le poste de vice-président des opérations hockey de l’équipe.

«Joël, c’est son bébé, a confié Richardson. Il a bâti quelque chose de solide avec une belle identité et il veut que cette identité reste. C’est ça qui était crucial pour lui lorsqu’on s’est rencontré pour la première fois.»

«Pour moi, ça cadre parfaitement. C’est le type d’équipe que j’aime. Des équipes rapides et qui travaillent.»