/24m/outings
Navigation

Arrondissement de Lachine: un gym naturel dès cet été

La résidente de Lachine Émilie Bourque et le directeur du Groupe de recherche appliquée en macro-écologie (GRAME) Jonathan Théorêt font la démonstration du genre d’exercices qui feront partie du circuit d’entrainement écoresponsable, prochainement inauguré au parc Stoney Point à Lachine.
Nadia Lemieux La résidente de Lachine Émilie Bourque et le directeur du Groupe de recherche appliquée en macro-écologie (GRAME) Jonathan Théorêt font la démonstration du genre d’exercices qui feront partie du circuit d’entrainement écoresponsable, prochainement inauguré au parc Stoney Point à Lachine.

Coup d'oeil sur cet article

Un circuit d’entraînement écoresponsable et gratuit où rochers, troncs d’arbre et mobilier de parc font office de stations d’exercices sera bientôt inauguré dans l'arrondissement de Lachine, à Montréal.

Avec sa vue sur le lac Saint-Louis, le parc Stoney Point était déjà un endroit prisé des Lachinois pour faire leur jogging. Mais d’ici quelques semaines, il sera possible d’y faire son entraînement physique complet.

L’arrondissement de Lachine avait demandé aux citoyens de proposer des initiatives pour améliorer leur arrondissement. Les Lachinois ont ensuite été invités à voter pour leur projet favori afin de déterminer lequel bénéficierait d’une enveloppe budgétaire de 16 400 $.

C’est l’initiative d’Émilie Bourque, une entrepreneure adepte d’entraînement et d’écologie, qui est sortie gagnante.

Entraînement complet

Pour élaborer un programme d’entrainement complet, Émilie Bourque fera appel à l’expertise d’un kinésiologue.

Le parcours sera constitué d’une dizaine de stations identifiées par des panneaux où seront illustrés les exercices à effectuer. Mme Bourque a indiqué que tous pourront participer au circuit puisque chaque station proposera un exercice intense et un autre plus léger.

«La première station des 10 va être du "plogging", a-t-elle précisé. Donc on court en ramassant des déchets. Ensuite, il va y avoir des entraînements sur des bancs de parc, des arbres, etc. Donc ça joint l’utile à l’agréable.»

Respect de l’environnement

«On veut rien détruire et on ne veut pas ajouter d’installations. On veut vraiment respecter l’environnement en ajoutant seulement des pancartes à côté des structures déjà là», a expliqué Mme Bourque.

Alliant les saines habitudes de vie au respect de l’environnement, le concept a tout naturellement interpelé le Groupe de recherche appliquée en macro-écologie (GRAME), qui travaillera de pair avec Mme Bourque pour élaborer le circuit.

«On a tellement un beau bord de l’eau à Lachine qu’il faut en profiter, a souligné le directeur de l’organisme, Jonathan Théorêt. On n’a pas forcément besoin d’aller s’embarrer dans un gymnase. On peut profiter de ce qui existe à l’extérieur sans forcément avoir à dénaturer l’espace.»

Pour M. Théorêt, le fait que le circuit soit accessible à tous contribuera à sensibiliser les usagers sur l’enjeu des déchets dans les océans. «L’idée, c’est de conscientiser en même temps de faire de l’exercice. Pourquoi pas, un samedi matin, venir ramasser des déchets en même temps que faire son entraînement?»

Cours de groupe

Des cours d’entraînement gratuits seront offerts gratuitement par le gym SWET chaque samedi de l’été à compter de l’ouverture du circuit. «On est bien implantés à Lachine, a fait valoir la responsable du département des finances du gym, Luce Morin. Pour nous, c’était bien important d’être impliqué dans notre communauté.»