/world/middleeast
Navigation

En visite en Israël, une ex-Miss Irak plaide pour la paix dans la région

Miss Universe Preliminary Competition
Judy Eddy/WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

JÉRUSALEM | Une ancienne Miss Irak, dont une photo prise avec Miss Israël avait suscité la controverse en 2017, a appelé mercredi à la paix dans la région, lors d’une visite à Jérusalem.

Alors que l’Irak ne reconnaît pas l’État hébreu et est toujours techniquement en état de guerre avec Israël, Sarah Idan avait publié en 2017 sur Instagram un «selfie» aux côtés de Miss Israël, Adar Gandelsman, pris lors du concours de Miss Universe à Las Vegas.

Miss Universe Preliminary Competition
AFP

Le tollé que le cliché avait suscité en Irak avait poussé la famille à aller s’installer aux États-Unis, où Sarah vit depuis.

S’exprimant lors d’une conférence d’une organisation juive à Jérusalem, la jeune femme a appelé à la paix entre l’Irak et Israël.

« Beaucoup d’entre nous sont fatigués de cette guerre sans fin entre nos deux pays », a affirmé l’Irakienne de 28 ans, selon ses propos rapportés par le American Jewish Committee Global Forum.

Sa visite avait pour objectif d’appeler à une « nouvelle méthode » pour parvenir à la paix, à travers « le raisonnement et les compromis mutuels » plutôt que de souligner les « désaccords et semer la haine ».

À propos du conflit israélo-palestinien, l’Irakienne a souligné « le droit à la coexistence sur cette belle terre », exprimant l’espoir que les Arabes et Juifs puissent voyager librement dans la région.

Elle a plaidé pour un « nouveau chapitre pour Israël et la Palestine avec moins de sang et plus d’amitié ».

Arrivée en Israël samedi, cette ancienne Miss Irak a revu Adar Gandelsman, et publié sur les réseaux sociaux des photos à ses côtés.

La chaîne israélienne Channel 2 l’a montrée visitant à Jérusalem le marché Mahane Yehuda, où elle a été saluée notamment par des juifs israéliens originaires de pays arabes.