/finance/business
Navigation

Une nomination sous le signe de la continuité pour Industrielle Alliance

Denis Ricard succédera à Yvon Charest chez iA Groupe financier à compter de septembre prochain

Denis Ricard deviendra le prochain président et chef de la direction d'Industrielle Alliance Groupe financier
Photo courtoisie Denis Ricard deviendra président et chef de la direction de iA Groupe financier dès le 1er septembre.

Coup d'oeil sur cet article

La nomination de Denis Ricard au poste de président et chef de la direction d’Industrielle Alliance à partir de septembre prochain s’inscrit sous le signe de la continuité du travail amorcé par son prédécesseur Yvon Charest, qui a annoncé son départ à la retraite.

Entre l’assemblée générale en mai dernier et la journée des investisseurs prévue la semaine prochaine à Toronto, le moment était bien choisi cette semaine pour procéder à cette annonce.

Cap sur l’expansion

M. Charest, qui a le logo de la société tatoué sur le cœur, a toujours travaillé pour Industrielle Alliance depuis sa sortie de l’Université Laval.

Il a passé 18 ans dans le fauteuil de président et chef de la direction.

Le siège social de iA Groupe financier, mieux connu sous le nom d’Industrielle Alliance, est situé à Québec. L’entreprise gère des actifs de plus de 169 milliards de dollars. Depuis son entrée à la Bourse de Toronto, en 2000, le titre a crû de 573 %.
Photo d’archives, Pascal Huot
Le siège social de iA Groupe financier, mieux connu sous le nom d’Industrielle Alliance, est situé à Québec. L’entreprise gère des actifs de plus de 169 milliards de dollars. Depuis son entrée à la Bourse de Toronto, en 2000, le titre a crû de 573 %.

« C’est clair qu’il y a une intention de continuité dans la stratégie de l’organisation. Les grands paramètres de croissance qu’on a établis dans le passé, on veut les continuer, que ce soit par des acquisitions du côté des États-Unis dans la gestion de patrimoines ou dans la distribution », a exprimé M. Ricard.

M. Ricard arrive aux commandes à un moment crucial puisque iA Groupe financier s’apprête à créer une société de portefeuille (holding) qui regroupera l’ensemble de ses activités. Pour ce faire, il a besoin de l’adoption d’un projet de loi qu’il espère d’ici la fin des travaux parlementaires, prévue demain.

Grand changement

« Cela va nous permettre d’avoir une plus grande flexibilité au niveau du financement des acquisitions. On veut se battre avec les mêmes outils que nos compétiteurs », a-t-il poursuivi.

La société gère des actifs de plus de 169 milliards $.

Elle compte environ 6115 employés. Depuis son entrée à la Bourse de Toronto, en février 2000, le titre a progressé de 573 %.

M. Ricard a été embauché par M. Charest en 1985.

Au fil des ans, il a été actuaire en chef, vice-président principal, Développement des affaires, vice-président exécutif, Assurance et rentes individuelles, et chef de l’exploitation, jusqu’à présent.

Cette nomination prendra effet le 1er septembre 2018.

M. Charest assurera une période de transition jusqu’à son départ, le 1er janvier 2019.