/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays ouverts à tout en vue de la date limite des transactions

Toronto Blue Jays v Tampa Bay Rays
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Récemment balayés par les Rays de Tampa Bay, les Blue Jays de Toronto semblent n’aller nulle part cette saison. À un mois et demi de la date limite des transactions dans le baseball majeur, la formation ontarienne est ouverte à tous les scénarios.

«À ce point-ci, nous devons étudier toutes nos options, a indiqué le directeur général des Jays, Ross Atkins, au "Toronto Sun''. Il faudrait connaître beaucoup de succès pour revenir dans la course aux séries, mais nous ne voulons pas éliminer cette possibilité tout de suite.»

«Nous devons voir ce que nous pouvons faire en tant que vendeurs ou en tant qu’acheteurs, a-t-il ajouté. Nous devons prendre les décisions qui nous permettront d’améliorer notre équipe.»

Avant les duels de jeudi, les Jays (30-38) avaient un retard de 16,5 matchs sur les meneurs de la section Est de l’Américaine, les Red Sox de Boston (47-22), et de 13,5 matchs sur les meilleurs deuxièmes, les Astros de Houston (44-25).

De l’action

Atkins a reconnu que plusieurs discussions avaient lieu entre les dirigeants du baseball majeur en ce moment. «Les téléphones sonnent beaucoup à ce temps-ci de l’année, a-t-il dit. Comme on peut le voir, des échanges ont déjà été complétés.»

Si le DG décide de se départir de quelques vétérans d’ici le 31 juillet, le lanceur J.A. Happ et le joueur de troisième but Josh Donaldson, qui seront joueurs autonomes en 2019, seront sa meilleure monnaie d’échange.

«Si nous décidons de vendre, nous allons nous améliorer, a affirmé Atkins. Nous avons un bon noyau autour duquel bâtir. Plusieurs jeunes se sont bien développés.»

Il fait notamment référence à Vladimir Guerrero fils, qui connaissait une campagne du tonnerre au niveau AA avant de subir une blessure au genou.

Les Nationals en visite

Les Blue Jays entameront une série de trois matchs contre les Nationals de Washington (37-28) vendredi à Toronto.

La troupe de Max Scherzer et de Bryce Harper bataille avec les Braves d’Atlanta pour le premier rang dans l’Est de la Nationale.