/news/consumer
Navigation

Guerre commerciale: les Canadiens prêts à boycotter les produits américains

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens se disent prêts à boycotter les produits américains dans l'éventualité du déclenchement d'une guerre commerciale entre le Canada et les États-Unis, montre un sondage de Nanos Research réalisé pour CTV News et le «Globe and Mail».

Advenant que l'administration du président Donald Trump impose de nouveaux tarifs douaniers, par exemple sur les voitures et pièces d'autos produites au Canada, et déclenche ainsi une guerre commerciale, 72 % des Canadiens seraient prêts (43 %) ou en partie prêts (29 %) à boycotter les produits américains. En contrepartie, le quart des répondants n'avaient pas l'intention de se passer de produits provenant du sud de la frontière.

Les personnes interrogées ont aussi affirmé, dans une proportion similaire, avoir l'intention de cesser de magasiner chez des détaillants américains.

Près des trois quarts des répondants ont également souligné qu'ils pourraient se passer de voyager aux États-Unis.

Les Canadiens ont beau se dire prêts à boycotter les États-Unis en cas de guerre commerciale, ils sont tout de même anxieux face à cette perspective. Pas moins de 73 % des répondants ont affirmé être préoccupés (38 %) ou en partie préoccupés (35 %) par les prétentions de M. Trump selon lesquelles le conflit commercial sera coûteux pour le Canada. Ce sont les Québécois qui s'avèrent les plus inquiets, dans une proportion de 73,8 %.

Rappelons que Washington a imposé des tarifs douaniers de 25 % sur l'acier et de 10 % sur l'aluminium ce printemps, au nom de sa sécurité nationale. Ottawa a répliqué le 1er juillet en taxant de nombreux produits provenant des États-Unis, allant de l'acier au whisky, pour un montant évalué à 16,6 milliards $.

Le sondage a été mené auprès de 1000 adultes canadiens, par téléphone et en ligne.