/finance
Navigation

Hausse fulgurante du prix des maisons à Sherbrooke

Maison Sherbrooke
Capture d'écran, TVA Nouvelles Selon des économistes, la Banque du Canada pourrait augmenter son taux directeur mercredi de 0,25 %, ce qui aura une incidence directe sur les hypothèques à taux variable.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Le prix des propriétés a fait un bon de 8 % à Sherbrooke au deuxième trimestre, par rapport à l’an dernier.

Selon une étude de Royal LePage publiée mardi, cette hausse est attribuable à la forte demande et à la baisse de l’inventaire. Toutefois, le marché demeure favorable aux acheteurs, car les vendeurs sont plus nombreux.

«Le taux d’emploi est fort, le taux de chômage est faible et malgré la hausse potentielle du taux d’intérêt, on constate une nette augmentation», a détaillé Jean-François Bérubé de Royal LePage.

Les Diorio, un couple de semi-retraités, doivent composer avec cette réalité. Ils habitent leur maison au nord de Sherbrooke depuis 25 ans et ils tentent maintenant, sans succès, de la vendre depuis plus d’un an.

«Les gens nous disent qu’elle est trop petite ou alors, c’est en raison de la piscine, qui effraie les jeunes familles», a expliqué Robert Diorio.

Nouveau taux directeur demain?

Selon des économistes, la Banque du Canada pourrait augmenter son taux directeur mercredi de 0,25 %, ce qui aura une incidence directe sur les hypothèques à taux variable.

Si, par exemple, une maison de 250 000 $ avec un taux d’intérêt variable de 3,6 % vous coûtait 1440 $ par mois pendant 20 ans, l’arrivée du nouveau taux augmentera vos paiements d’une trentaine de dollars par mois.

«Le plus grand facteur, c’est la question du taux d’intérêt. Avec des taux bas, comme on connaît depuis quelques années, cela donne une marge de manœuvre. Souvent, cela vous laisse croire comme acheteur que vous pouvez vous offrir une maison plus chère. C’est ce qui a fait augmenter le prix de l’immobilier récemment», a expliqué le planificateur financier Bruno Therrien.

Selon l’étude, le marché de l’immobilier à Sherbrooke devrait maintenir sa vigueur lors du prochain trimestre.