/weekend
Navigation

Entre Peter Forsberg, Tony Speed et le Zoofest

David Beaucage
Photo courtoisie David Beaucage

Coup d'oeil sur cet article

David Beaucage a deux passions dans la vie : l’humour et le hockey. Alors qu’il gagne sa vie avec la première, le jeune humoriste anime aussi un podcast sur le hockey fort populaire : Drette su’l tape. C’est grâce à ce projet qu’il a pu s’envoler pour la Suède, le printemps dernier, afin d’y rencontrer son idole d’enfance : l’ancien hockeyeur étoile Peter Forsberg.

C’est en avril dernier que David Beaucage s’est rendu en Suède, pour un voyage de dix jours. L’humoriste avait réussi à financer une partie de son voyage grâce à une campagne de sociofinancement intitulée Mission Forsberg.

« Ç’a été un voyage incroyable, dit-il. On a réussi à avoir huit invités, dont Markus Naslund. » Le voyage a culminé avec la rencontre tant attendue avec Peter Forsberg, ancien joueur de l’Avalanche du Colorado et des Nordiques de Québec.

« Ç’a été un peu surréel comme rencontre, dit l’humoriste. Jusqu’à ce que je sois dans son bureau, à Stockholm, je ne croyais pas que ça allait marcher. Finalement, on a discuté durant une bonne heure. Il a été très généreux et sympathique. »

Cet automne, David Beaucage ramènera Drette su’l tape pour une troisième saison. En entrevue, il mentionne que ce podcast pourrait déboucher sur un projet télé. « C’est en développement en ce moment », mentionne-t-il, sans en dire davantage.

Gala du 10e et court métrage

Ce mois-ci, David Beaucage est très occupé par Zoofest. En plus d’y présenter deux épisodes spéciaux de Drette su’l tape, l’humoriste participera au gala spécial des 10 ans du festival, le 17 juillet, avec Sam Breton à l’animation.

« Ça fait six ans consécutifs que je participe à Zoofest, dit-il. J’y vais depuis que je suis sorti de l’École de l’humour. C’est un festival important pour notre gang, avec Sam Breton, Jay Du Temple et Katherine Levac. On est tous sortis ensemble de l’école et on adore retourner à Zoofest. »

Il y a quelques jours, au même festival, David Beaucage s’est retrouvé en vedette du court métrage Tony Speed. Le film comique d’Alec Pronovost est inspiré des comédies américaines des années 1990, comme Baseketball. « J’aime beaucoup le jeu comique, dit David. J’ai été grandement influencé par Jim Carrey. Ses films sont une grosse partie de mon enfance. »

David Beaucage présentera une édition spéciale devant public de son podcast Drette su’l tape dimanche, 19 h 15, dans le cadre de Zoofest. Ses invités seront Mario Pouliot, entraîneur-chef du Titan de l’Acadie-Bathurst­­­, et l’humoriste Sam Breton. Pour les détails : zoofest.com.


Pour écouter les épisodes payants de la Mission Forsberg, on consulte le drettesultape.com.