/misc
Navigation

Blogues de Autour du pot

Autour du pot
Annabelle
Blais

Un petit gratteux avec votre joint?

Dans le projet de loi sur le cannabis, il y a un petit article (le 55) qui ouvre la caverne d’Ali Baba à la vente au privé. Pour les producteurs de cannabis et les dépanneurs Couche-Tard qui veulent vendre du pot, c’est un précieux sésame. Pour la santé publique, c’est le loup dans la bergerie.

- «Un petit gratteux avec votre 3 1⁄2 et vos Doritos ?» - «Oui, je voudrais un gagnant à vie et un bingo néon.» Va-t-on un jour acheter son pot au dépanneur? Possiblement, oui.

[Lire la suite]

Avez vous hâte d’avoir votre cave à pot?

«Imaginez le party... quand ils [les enfants] vont trouver... pas la cave à vin, mais la cave à pot. Il peut avoir des tentations, des jeunes, soit de partir avec une certaine quantité», dit le député du PQ Sylvain Pagé. S'il y a 400 joints à la maison, partez avec une trentaine. Je ne suis pas sûr que les parents vont aller compter tous les soirs combien il y en a.»

400 joints, c’est suffisant pour se claquer tous les Police Academy. Est-ce que c’est une bonne idée? Non. D’autant plus que le dernier film de la célèbre franchise, Mission à Moscou, est ben ordinaire et ça, aucune drogue ne pourra y changer quoi que ce soit.

[Lire la suite]

«Les cégeps, une maudite belle place pour apprendre à fumer de la drogue»

En 2011, mon collègue Ygreck avait caricaturé le chef de la CAQ François Legault qui avait dit qu'il n'excluait pas d'abolir les cégeps car il considérait qu'il s'agissait «d'une maudite belle place pour apprendre à fumer de la drogue et puis à décrocher».

Contrairement à ce que pense l’actuel chef de la CAQ François Legault qu a déjà dit 2011 que les cégeps, «c'est une maudite belle place pour apprendre à fumer de la drogue», c’est plutôt au secondaire que ça se passe.

[Lire la suite]

Loading