/opinion/blogs/columnists
Navigation

Bye bye Boss! (on se revoit la semaine prochaine)

En 1837-1838, des hommes (et quelques femmes) se sont rebellés pour défendre leurs droits. Près de 180 ans plus tard, le troisième lundi de mai permet de commémorer leur combat et de célébrer l’ouverture de la saison du BBQ et du chalet. En effet, la Journée nationale des Patriotes est l’un des huit jours fériés statutaires selon les normes du travail. Que vous en ayez profité ou non, il n’en demeure pas moins que de telles pauses dans l’horaire normal du travail ne sont pas un luxe.

[Lire la suite]

Infaillibles, les banques canadiennes ?

Royal Bank of Canada

La semaine dernière, on apprenait que l’agence de notation Moody’s abaissait la cote des six grandes banques canadiennes. Le système bancaire canadien, soi-disant infaillible, montre maintenant quelques signes de faiblesse. Les raisons de la décote : la hausse de prix de l'immobilier et l’endettement des consommateurs et consommatrices. Ainsi, la Banque du Canada risque de hausser les taux d’intérêts pour calmer l’appétit pour les emprunts et conséquemment ralentir la progression de l’endettement des ménages. Cette hausse ralentirait la consommation des ménages, qui est le moteur de la croissance du produit intérieur brut (PIB) canadien mais, de manière plus problématique pour les banques, elle pourrait acculer de nombreux ménages à la faillite.

[Lire la suite]

Garderies commerciales: à quand le moratoire ?

Depuis un peu plus de deux ans, les parents qui envoient leurs enfants dans les centres de la petite enfance (CPE), les garderies en milieu familial ou encore dans les garderies subventionnées doivent payer 7,75 $ par jour (tarif 2017) de même qu’une compensation calculée en fonction du revenu familial. C’est ce qu’on appelle la modulation des tarifs des services de garde ou, plus commodément, la taxe famille. Ces modifications doivent être décrites pour ce qu’elles sont : le choix du gouvernement de privilégier le développement des garderies privées non subventionnées, ce qu’il convient de désigner comme des garderies commerciales.

[Lire la suite]

Loading