Spectacles | Célébrités

Université McGill

William Shatner reçoit un doctorat honorifique

Vanessa_Guimond

Vanessa Guimond @

Journal de Montréal, Publié le:

L'acteur canadien William Shatner, 80 ans, s'est dit très honoré de l'honneur que lui a fait l'Université McGill.

© Sira Chayer/Agence QMI

L'acteur canadien William Shatner, 80 ans, s'est dit très honoré de l'honneur que lui a fait l'Université McGill.

L'acteur William Shatner s'est vu décerner un doctorat honoris causa de la Faculté des arts de l'Université McGill, hier, alors que se tenaient de nombreuses cérémonies de collation des grades sur le campus de l'établissement montréalais.

Pour 520 des 1260 finissants de la Faculté des arts de McGill, la remise des diplômes aura pris un tournant humoristique, hier, alors que William Shatner, artiste aux multiples talents, recevait un doctorat honorifique de la prestigieuse université.

Reconnu pour avoir donné vie à James Tiberius Kirk, capitaine du vaisseau USS Entreprise dans la première série télévisée Star Trek, William Shatner a accepté son diplôme avec la maturité d'un... jeune étudiant. Aujourd'hui âgé de 80 ans (incroyable, mais vrai), la star, qui affirme avoir beaucoup de respect pour l'institution qu'est l'Université McGill, se disait très honoré de l'hommage qui lui a été rendu.

Souvenirs lointains

Il faut dire que Shatner, qui a grandi dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, garde de très bons souvenirs de ses « lointaines » études universitaires à McGill, même s'il admet qu'il n'allait pratiquement jamais à ses cours.

« Ce doctorat a été un diplôme facile à obtenir. Ils vous appellent et vous n'avez qu'à dire oui. Je peux vous dire que ça n'a pas été aussi simple d'obtenir mon premier diplôme de McGill, a-t-il affirmé, précisant qu'il a obtenu son baccalauréat en commerce "de peine et de misère", en 1953. C'est en m'intéressant aux arts, en m'impliquant dans diverses productions théâtrales et radiophoniques, que je considère avoir reçu mon éducation universitaire. »

Les 2000 personnes présentes pour l'occasion - professeurs, étudiants, proches et amis - se sont facilement laissé transporter par l'humour de Shatner qui, de son côté, prenait un plaisir fou à s'adresser aux futurs diplômés.

« Mon talent résidait dans le fait que je pouvais amuser et divertir les gens, même si ce n'est pas ce que j'ai concrètement étudié, a-t-il déclaré, encouragé par les rires de la foule. Mon éducation, je l'ai obtenue à McGill, à ma façon. N'ayez pas peur de courir des risques, d'emprunter des chemins peu conventionnels (...) Regardez où ça m'a mené ! »

Le secret de la réussite

William Shatner, que l'on a pu voir dans les séries The Practice et Boston Legal, pour lesquelles il a remporté deux Emmy Awards et un Golden Globe, a accepté de rencontrer les médias en conférence de presse, après la cérémonie.

Généreux, celui qui a reçu le Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts du spectacle, en mai dernier, a même accepté de révéler la recette de son « élixir de jouvence ».

« Je pense aussi que mon attitude y est pour beaucoup. J'essaie de mener une vie saine : je fais de l'exercice et je mange bien. Par contre, je pense que tout repose sur l'ADN. J'en suis reconnaissant. »

Après avoir entendu l'acteur parler de son enfance (il se faisait tabasser lorsqu'il se rendait à l'école), de sa vision du Canada, qu'il considère « comme l'un des meilleurs pays au monde », et de sa peur de voyager dans l'espace, une chose est sûre : William Shatner s'amuse et il n'est pas prêt de mettre fin à son plaisir.

« De passer sa vie à faire quelque chose qu'on n'aime pas pour se retirer et faire, enfin, quelque chose qu'on aime, je trouve ça bizarre, a-t-il affirmé. J'adore être acteur. J'aime régler les problèmes qui sont liés à ce métier. Je ne peux pas m'imaginer prendre ma retraite. Je fais le meilleur métier du monde. »

Les fans de l'acteur peuvent le voir sur les ondes du Biography Channel, où il anime une émission intitulée Aftermath with William Shatner.