Opinions | Chroniqueurs

Opinion

Québec est-elle la province la plus corrompue ?

Jean-Marc Léger

Jean-Marc Léger @

Journal de Montréal, Publié le:

Interrogés sur leurs perceptions de la corruption au Québec, 72% des Québécois pensent que les politiciens sont corrompus. Ce qui situe le Québec au 1er rang au Canada et au 22e rang au monde selon l'indice mondial de perception de la corruption. C'est l'une des révélations d'un grand sondage mondial réalisé dans 86 pays par Léger Marketing et son réseau international WIN pour Transparency International.

Pire, 56% pensent que la corruption a augmenté au cours des trois dernières années et 13% affirment qu'ils ne dénonceraient même pas un cas de corruption s'ils en étaient témoins.

Sur les 11 catégories testées, le Québec obtient les plus mauvaises notes canadiennes en ce qui concerne la corruption perçue dans le secteur privé, la fonction publique, le système judiciaire et le système d'éducation.

Les policiers et les gens d'Église seraient les plus corrompus en Colombie-Britannique, les médias et les organismes sans but lucratif le seraient davantage dans les Prairies et les militaires dans les provinces atlantiques.

Perception et réalité

Le baromètre mondial de la corruption de Transparency International va beaucoup plus loin que de mesurer la perception, il mesure aussi la réalité en demandant aux gens s'ils ont déjà donné des pots-de-vin pour avoir un meilleur service, accélérer les choses ou éviter des problèmes avec les autorités.

Au total, 16% de la population mondiale avouent avoir payé un pot-de-vin, particulièrement pour payer moins d'impôt, recevoir un permis ou acheter un terrain, avoir accès à un médecin, influencer la justice, la douane ou la police. Les pays les plus corrompus sont l'Afghanistan, le Cambodge, le Cameroun, l'Inde, le Liberia, le Nigeria, la Palestine, le Sénégal, la Sierra Leone et l'Ouganda. En réalité, le Québec se situe plutôt au 65e rang de la corruption dans le monde sur les 86 pays sondés. C'est le Danemark qui est le moins corrompu.

Au Canada, 2,7% de la population affirme avoir payé un pot-de-vin dans l'une ou l'autre des catégories. Ce taux grimpe à 3,9% au Québec. Mais ce sont les habitants des provinces atlantiques qui remportent la palme des plus corrompus au pays avec 4,9% de gens ayant payé un pot-de-vin. La Colombie-Britannique vient au troisième rang avec 3,8%.

Alors, le titre de la revue Maclean's est faux. Ce n'est pas vrai que le Québec est la région la plus corrompue du Canada, elle est deuxième. C'est la différence entre la perception et la réalité. Ouf, quelle victoire pour notre réputation.