Sports | Combats

Boxe

Leonard Dorin boude le gala

Albert Ladouceur, logo

Albert Ladouceur @

Journal de Québec, Publié le:

Leonard Dorin

© Archives

Leonard Dorin

BUCAREST, Roumanie - Champion mondial des poids légers de la WBA après ses victoires contre Raul Horacio Balbi, dont la deuxième à Bucarest, le Roumain Leonard Dorin n'assistera pas à la performance de Lucien Bute. Il ne veut pas être un témoin de l'adulation des Roumains envers son compatriote.

À lire aussi

Non seulement ne viendra-t-il pas, mais il a tenu des propos agressifs envers le champion avant que celui-ci ne s'amène pour conclure son entraînement. Il l'a notamment traité d'arriviste et a décrié sa performance. Dorin n'entretient plus aucun lien avec InterBox. Il réside à une heure de route de Bucarest où il gère un restaurant populaire.

«Nous aurions aimé que Leo se sente comme le bâtisseur de la filière roumaine chez InterBox. C'est grâce à la confiance qu'il nous a accordée que les carrières d'Adrian Diaconu et Lucian ont débuté au Canada. Il aurait pu avoir le sentiment que, collectivement, nous avons réussi de belles choses», explique Stéphan Larouche, son ex-entraîneur.

Très narcissique, Dorin a laissé un mauvais souvenir à ses anciens partenaires. Il était du genre à prendre tout le crédit pour ses victoires et a blâmé son entourage pour ses défaites. On le sait jaloux des succès éclatants de Bute comme il le fut pour ceux d'Éric Lucas.

«Ce que Leonard a accompli dans sa carrière lui appartient et ne pourra jamais lui être volé. Il serait tellement plus agréable pour son peuple qu'il ressente de la fierté pour sa carrière et la représentation qu'il a fait des Roumains.»

Effondrement

L'association avec InterBox de celui qu'on surnommait le Lion s'est mal terminée. Alors qu'il devait défendre sa couronne dans son pays contre Miguel Calis, une défense obligatoire, ce qui aurait constitué sa deuxième sortie locale chez les pros, Dorin a craqué sous la pression. Il n'a pas fait le poids volontairement à la pesée, mais beaucoup d'autres raisons expliquent son effondrement. Le gala a été annulé. Bute devait y effectuer son premier combat professionnel.

Après quoi, Dorin a végété et tout s'est terminé contre Arturo Gatti en juillet 2004. Il a croulé au deuxième round sous un coup qu'il aurait encaissé auparavant. Il avait prévenu des proches qu'il ne souffrirait pas dans ce combat.