Sports | Hockey

Canadien | Capitals

Le Canadien s'effondre

Publié le:

Travis Moen, Dominic Moore, Andrei Markov et Roman Hamrlik, de gauche à droite, mettent leurs efforts en commun afin de déloger Tomas Fleischmann de devant Carey Price.

© La Presse Canadienne / Paul Chiasson

Travis Moen, Dominic Moore, Andrei Markov et Roman Hamrlik, de gauche à droite, mettent leurs efforts en commun afin de déloger Tomas Fleischmann de devant Carey Price.

Le Canadien avait pourtant très bien débuté le match. C'est en deuxième période que les choses se sont gâtées et quand Jaroslav Halak fut retiré du match en milieu de période, il était déjà trop tard pour les hommes de Jacques Martin.

L'ambiance était au rendez-vous ce soir au Centre Bell. Le CH a débuté le match en lion. Peut-être était-ce à cause de la présence de Jean Béliveau dans les estrades. Le mythique ancien capitaine du club était présent pour la première fois à un match depuis qu'il a été victime d'un AVC le 20 janvier dernier.

Savoir capitaliser

À mi-chemin en première, ce n'était pas les chances de marquer qui manquaient. Le CH a bénéficié de plusieurs belles chances, alors que les Caps ont eu l'avantage d'un homme sans pouvoir en profiter.

Le rythme en début de match était électrisant. Benoit Pouliot, particulièrement, a connu tout une première période. Il était facile à remarquer lorsque sur la glace.

Montréal a du se défendre une deuxième fois à court d'un homme à la toute fin de la période. Les efforts de Hal Gill et Jaroslav Halak, entre autres, ont permis au CH de sauver les meubles.

Le Canadien a dominé 10-7 pour les tirs au but en première.

Les canons des Caps

Après une première période endiablée, les choses se sont calmées un peu en deuxième.

Bruce Boudreau en a profité pour utiliser ses meilleurs joueurs abondamment et cela a porté fruit. Ovechkin et sa bande ont inscrit quatre buts en 13 minutes et n'ont plus jamais regardé derrière.

Ils ont par la même occasion chassé Halak du match, lequel n'avait que très peu de choses à se faire pardonner.

Le changement de gardien n'a pas affecté les malheurs du Canadien. À peine cinq minutes après son entrée dans le match, Price a flanché, cette fois devant le tsar lui-même, Alex Ovechkin. Ça portait le pointage à 4-0 Washington.

Une longue série?

Après un début de période difficile, le Canadien s'est sorti de sa grisaille en enfilant un beau but. Tomas Plekanec y est allé de son troisième de la série, en supériorité numérique. Cammalleri et Hamrlik se sont fait complice sur le jeu.

Le Canadien n'a pas abandonné en troisième et a combattu avec ardeur. Même si les Capitals ont inscrit un cinquième but tard dans la période, c'est de bon augure pour le quatrième match de la série, qui se tiendra mercredi au Centre Bell, à compter de 19h.