/misc
Navigation

1- Bas-Saint-Laurent: Cormoran

Bella (Nicole Leblanc), Pacifique (Raymond Legault) et compagnie vivaient à Baie-d’Esprit, un village fictif situé près de Kamouraska. Second volet d’une ­trilogie téléromanesque de Pierre ­Gauvreau (Le temps d’une paix, Le volcan tranquille), Cormoran a séduit des ­millions de téléspectateurs de 1990 à 1993. Une carte postale exceptionnelle pour cette magnifique région.

2- Saguenay-Lac-Saint-Jean: Série noire

Création de Jean-François Rivard et François Létourneau, Série noire a rapidement atteint le statut de série culte au Québec. Tournée en partie au Lac-Saint-Jean, la deuxième saison du feuilleton récoltera – selon toute vraisemblance – plusieurs nominations aux prochains prix Gémeaux. Jamais Alma n’a été aussi cool!

3- Capitale-Nationale – Québec: Lance et compte

Diffusée de 1986 à 2015, cette saga sportive de Réjean Tremblay a révolutionné la télévision au Québec, transformant au passage la Vieille Capitale en trépidante métropole où tout, absolument tout peut arriver. L’héritage de Lance et compte est indéniable. Encore aujourd’hui, les joueurs d’origine du National (Pierre Lambert, Marc Messier, Mac Templeton, etc.) sont presque aussi connus que ceux des défunts Nordiques.

Charlevoix: Le temps d’une paix

Reconnue comme étant l’un des plus beaux coins du Québec, la région de ­Charlevoix a grandement profité du ­succès remporté par cette série historique de Pierre Gauvreau. Encore aujourd’hui, les maisons des personnages du téléroman piquent la curiosité des ­visiteurs, à commencer par celles de ­Rose-Anna (St-Urbain), Me Fournier (La ­Malbaie) et Joseph Arthur (Les Éboulements).

4- Mauricie: Les filles de Caleb

Bien qu’elle attire chaque année des milliers de curieux avec son Festival western, la ville de Saint-Tite n’intéresse pas seulement les amateurs de musique country. Cette petite municipalité d’environ 4000 habitants a séduit des millions de téléspectateurs au début des années 1990 grâce aux Filles de Caleb, cette série classique de Jean Beaudin qui a élevé Marina Orsini (Émilie Bordeleau) et Roy Dupuis (Ovila Pronovost) au statut d’acteurs vedettes.

5- Estrie: Yamaska

L’Estrie a toujours été au cœur du populaire téléroman d’Anne Boyer et Michel D’Astous. Les auteurs ont même brouillé la frontière entre fiction et réalité en 2014 en organisant une marche au centre-ville de Granby en compagnie des personnages du téléroman. Plus de 5000 personnes avaient participé au cortège, dont quelques extraits ont ensuite été intégrés au montage d’un épisode.

6- Montréal, Plateau Mont-Royal: La vie, la vie

Bien que partiellement tournée dans Saint-Henri, cette série culte de Stéphane Bourguignon (Tout sur moi) réalisée par Patrice Sauvé dépeignait le Plateau Mont-Royal comme LE quartier branché à Montréal. Pendant deux ans, on avait tous envie d’y déménager, histoire ­d’espérer y croiser Simon (Patrick ­Labbé), Marie (Julie McClemens), ­Vincent (Normand Daneau), Jacques (Vincent Graton) ou encore Claire (Macha Limonchik), nos amis imaginaires.

Centre-sud: 30 vies

Épisode du 17 mars

Bon jeudi les trentevistes! Les menaces de fermeture pèsent encore sur le 57 et David invite Valiquette à la prudence en ce qui concerne Isabelle. La suite, ce soir 19h, sur ICI Radio-Canada Télé

Posted by 30 Vies - Page officielle on Thursday, March 17, 2016

Bien que partiellement tournée dans Saint-Henri, cette série culte de Stéphane Bourguignon (Tout sur moi) réalisée par Patrice Sauvé dépeignait le Plateau Mont-Royal comme LE quartier branché à Montréal. Pendant deux ans, on avait tous envie d’y déménager, histoire ­d’espérer y croiser Simon (Patrick ­Labbé), Marie (Julie McClemens), ­Vincent (Normand Daneau), Jacques (Vincent Graton) ou encore Claire (Macha Limonchik), nos amis imaginaires.

7- Outaouais: Toi & Moi

Ça y est! Voici la bande annonce pour le dernier épisode de Toi & Moi!

Posted by Toi & Moi on Tuesday, July 8, 2014

Située à Ottawa, la série Toi & Moi fait non seulement partie des rares productions québécoises à montrer ce coin de pays, mais elle fait presque figure d’ovni en explorant le genre comédie romantique. Ce feuilleton estival raconte l’histoire d’amour entre Beth (Anick ­Lemay) et Sébastien (Jean-Philippe Perras), deux tourtereaux drôlement assortis qui ont choisi de passer leur voyage de noces à Montebello.

8- Abitibi-Témiscamingue: L’or

Région dont l’économie dépend principalement de l’exploration minière entre Val-d’Or et Rouyn-Noranda, l’Abitibi-Témiscamingue a connu son moment de gloire en fiction québécoise en 2001 avec L’or. Écrite par Michelle ­Allen (Pour Sarah), Anne Boyer et Michel D’Astous (Yamaska), cette série d’une seule saison mettait en vedette Marina Orsini dans le rôle d’une géologue amoureuse d’un homme d’affaires de Vancouver.

9- Côte-Nord: Les bâtisseurs d’eau

Minisérie de six épisodes diffusée à Radio-Canada en 1997, Les bâtisseurs d’eau racontait l’histoire de deux familles (Vigneault et Beaulieu) engagées par Hydro-Québec pour participer – au cœur des années 1950 – au développement des grands barrages. Écrite et réalisée par François Labonté, cette ­offrande de Radio-Canada était dotée d’une distribution réunissant notamment ­Emmanuel Bilodeau, Élise Guilbault, Sylvie Moreau et Guy Nadon.

10- Nord-du-Québec: Grande Ourse

Village minier fictif, Grande Ourse était situé à quelques pas de Chibougamau, confirme son créateur, Frédéric Ouellet. Jamais le nord du Québec n’a semblé aussi magique que dans cette série fantastique mariant intrigues policières et phénomènes surnaturels. Dans l’objectif du réalisateur Patrice Sauvé (La vie, la vie), Grande Ourse n’avait rien d’un trou perdu au nord du 50e parallèle.

11- Gaspésie: L’ombre de l’épervier

Inspiré du roman du même nom de Noël Audet, L’ombre de l’épervier brossait le portrait de Noum (Luc Picard) et de Pauline (Isabel Richer), un couple d’amoureux ancré à L’Anse-aux-Corbeaux, un petit village de pêcheurs de Gaspésie. Scénarisée par Guy Fournier et Robert Favreau, cette fresque historique peut se vanter d’avoir été la première série québécoise tournée en vidéo numérique.

12- Chaudière-Appalaches: Desjardins – La vie d’un homme, l’histoire d’un peuple

La vie du plus célèbre ressortissant de Lévis, Alphonse Desjardins, a été portée au petit écran en 1990 dans cette minisérie de deux épisodes diffusée à Radio-Québec. Dotée d’une distribution comprenant notamment René Gagnon, Denise Filiatrault, Denis Bernard et Annette Garant, cette réalisation de Richard Martin (Lance et compte, La misère des riches) relatait le parcours du fondateur des caisses populaires Desjardins au début du 20e siècle.

13- Laval:  Bob Gratton, ma vie, my life

Inspiré du roman du même nom de Noël Audet, L’ombre de l’épervier brossait le portrait de Noum (Luc Picard) et de Pauline (Isabel Richer), un couple d’amoureux ancré à L’Anse-aux-Corbeaux, un petit village de pêcheurs de Gaspésie. Scénarisée par Guy Fournier et Robert Favreau, cette fresque historique peut se vanter d’avoir été la première série québécoise tournée en vidéo numérique.

14- Lanaudière:  Terre humaine

Bien entendu, la prison de Lietteville est fortement inspirée du pénitencier pour femmes de Joliette et Unité 9 rallie chaque semaine plus de deux millions de téléspectateurs, mais Terre humaine représente davantage la région de Lanaudière, simplement parce qu’elle dépeint la vie hors des murs d’un centre de détention. En effet, cette série diffusée à Radio-Canada de 1978 à 1984 brossait le portrait d’une famille typique du temps, les Jacquemin, qui cultivait une terre à Sainte-Marie-des-Anges.

15- Laurentides:  Les pays d’en haut

Bande-annonce de Les pays d'en haut

Voici un aperçu de la série!

Posted by Les Pays d'en haut - La série on Friday, August 28, 2015

Inspirée du roman Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon, la relecture des Pays d’en haut nous présente une facette inédite de Sainte-Adèle, sans censure politique et ­religieuse. Tournée sur place, cette nouvelle version scénarisée par Gilles Desjardins (Mensonges, Musée Éden) et réalisée par ­Sylvain Archambault (Piché, entre ciel et ­terre) marie amour, chantage et manipulation durant la grande colonisation du Nord au 19e siècle.

16- Montérégie: Un sur 2

Cette touchante comédie de Donald Bouthillette et Daniel Chiasson a fait découvrir à plus d’un million de téléspectateurs les charmes de Verchères durant trois saisons, à TVA. Réalisée par Claude Desrosiers (Aveux, Les rescapés), la série nous donnait presque ­envie d’aller nous ouvrir une quincaillerie en banlieue, histoire de rivaliser avec celle de Claude Legault et de Céline Bonnier.

17- Centre-du-Québec: Les Chick’n Swell

Amis du secondaire, Simon Olivier Fecteau, Daniel Grenier et Francis Cloutier ont – sans surprise – situé et tourné leur série à sketches à Victoriaville, la ville de leur enfance. Diffusées à Radio-Canada, les trois saisons de Chick’n Swell auraient même poussé certains fans du trio à visiter Victoriaville.