/homepage
Navigation

Jeff Fillion contre Genex: le procès dès mardi

Jeff Fillion
Archives Jeff Fillion

Coup d'oeil sur cet article

C'est finalement mardi que doit s'ouvrir le procès opposant l'animateur Jeff Fillion et son ancien employeur, Genex Communications, ce dernier cherchant à obtenir du premier qu'il paie sa part dans les dossiers Sophie Chiasson et Pierre Jobin.

Le patron de Genex, Patrice Demers, réclame plus de 370 000 $ à l'ex-morning man-vedette de CHOI. Des montants qui, avec le cumul des intérêts, totaliseraient ce que doit le défendeur relativement aux dommages que le radiodiffuseur a dû verser à l'ex-présentatrice météo Sophie Chiasson et au chef d'antenne de TVA-Québec, Pierre Jobin, au terme de procès pour diffamation reliés à des propos tenus à CHOI.

La juge Danielle Blondin, de la Cour supérieure, devra d'abord déterminer si les procédures judiciaires doivent être suspendues en raison du spectre de faillite qui planerait au-dessus de l'animateur de Radio Pirate. C'est du moins l'objectif de son avocat, Me Marc Delisle. Fillion, qui anime maintenant sur Internet et à la radio satellite, a déposé au Bureau du surintendant des faillites, vendredi, un avis d'intention de proposition de règlement avec ses créanciers.

L'avocat de Genex, Me Carl Leclerc, a qualifié cette mesure de «dilatoire, abusive et vexatoire», lundi, arguant que le défendeur a «multiplié» les transferts de fonds et d'immeubles. Il a dit douter que l'animateur fasse «de la radio gratis», sans toucher de salaire depuis janvier 2008.

Commentaires