/homepage
Navigation
Après avoir accouché de jumeaux

Céline a commencé à allaiter

Céline a commencé à allaiter
© Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

WEST PALM BEACH, Floride - Céline Dion a pu prendre ses jumeaux dans ses bras pour la première fois dimanche et a même commencé à allaiter. Nés à 35 semaines, les bébés sont déjà sortis de leurs incubateurs et seront à la maison d'ici deux à trois jours. C'est un René Angélil ému aux larmes qui nous a reçu à l'hôpital St-Mary's.

René Angélil flotte encore sur un nuage au lendemain de l'accouchement. C'est un homme fatigué, mais serein que nous avons rencontré.

EN VIDÉO:
René se confie

«On est encore sur l'émotion.», glisse-t-il la gorge nouée et les larmes aux yeux quand on lui demande s'il réalise ce qui s'est passé. Pendant ce temps, Céline allaite ses fils à un étage supérieur. « On vient d'aller nourrir les bébés et c'est quelque chose! Quand ils ont de la difficulté, j'en prends un et je le nourris à la bouteille. Ils sont peut-être déjà plus gros aujourd'hui », confie M. Angélil, qui est inondé de courriels et de messages de félicitations.

Il faut dire que le couple attendait ce jour depuis mars 2009, moment où Céline, 42 ans, a commencé les tentatives de fécondation in vitro. Il aura fallu six essais. René Angélil a confié qu'après le 5e essai, Céline et lui ont pensé tout abandonner.

La chance leur a finalement souri. Au lendemain du jour heureux, la famille se porte bien. «Il faut dire qu'on ne dort pas beaucoup depuis quelques jours. Pour Céline c'est sûr que c'est un peu plus difficile à cause de la césarienne, ça va prendre quelques jours pour récupérer à 100%», dit-il.

Selon le Dr Ruel T. Stoessel, l'expert des grossesses à risque élevé qui a suivi Céline, elle n'est plus dans une période critique. «Elle est déjà plus robuste pour pouvoir s'occuper des enfants», a-t-il confié à QMI.

Tout s'est passé si vite (l'accouchement a duré 36 minutes) que le couple n'a pas encore eu le temps de discuter des prénoms pour les enfants. Ils ont été pris par surprise. La mère de Céline, qui avait manqué son premier accouchement en 2001 était présente, ainsi que sa sœur Linda qui a tout filmé.

Céline avait quand même averti son mari de ne pas dormir avec la télévision trop forte le soir précédent. «Elle savait que ça serait le lendemain et voulait être sûre que j'entende le téléphone», raconte le nouveau père de 68 ans.

«Quand on a vu les enfants, on était trop émus, on n'a presque pas parlé, on riait, on pleurait. On a chacun nos idées pour les noms, mais en les regardant ça nous donne encore des meilleures idées», dit-il. Ils n'ont pas non plus décidé qui seraient le parrain et la marraine.

Et qu'en pense René-Charles? «Quand il les a vus, il a dit «Il y en a un qui ressemble plus à papa et l'autre à maman!»».

M. Angélil dit que la nouvelle famille élargie devrait entrer à la maison d'ici 2 à 3 jours, où plusieurs membres de la famille Dion les attendent. La résidence de Jupiter Island est située à 45 minutes de l'hôpital. «On a tous hâte qu'ils arrivent à la maison, ils vont être gâtés et avec raison», dit-il.

Pour ce qui est des premières photos des enfants, René Angélil affirme ne pas savoir encore où elles sortiront. Leur départ de l'hôpital se fera sous haute sécurité.

Il est encore trop tôt pour eux d'envisager avoir d'autres enfants, mais il ne ferme pas la porte. «Je ne dis pas qu'on n'en aura pas d'autres, mais ce n'est pas dans nos pensées en ce moment», précise-t-il.

«C'est une femme charmante et elle récupère très bien»

Une chose est sûre le couple Dion-Angélil n'a pas à craindre les paparazzis à St-Mary's. La sécurité entourant ce centre hospitalier renommé aux États-Unis était des plus intense dimanche et les journalistes n'étaient pas les bienvenus.

Plusieurs gardes nous ont interdit de circuler même sur le stationnement. Les journalistes devaient rester dans une zone clôturée et aucune photo n'était permise.

Au lendemain de l'accouchement, l'effervescence s'était calmée devant l'hôpital. Il y a tout de même eu une voiture de retraités québécois qui sont venus observer les lieux à deux reprises dans l'espoir peut-être d'apercevoir la chanteuse. «On arrive de croisière et on a appris la nouvelle sur le bateau, on est fans» a raconté Gil Béchard de Québec.

Des nouvelles de Céline

«C'est une femme charmante et elle récupère très bien, elle se concentre maintenant à s'occuper de ses enfants», a confié en entrevue avec QMI, le Dr Ruel T. Stoessel, l'expert des grossesses à risque élevé qui a suivi Céline.

Le Dr Stoessel admet que l'accouchement était très risqué, dû à la méthode de fécondation, son âge et la grossesse multiple. «J'ai eu plusieurs patients qui ont vécu le même scénario et qui ont accouché bien avant elle», a-t-il précisé.

Le Dr Stoessel dit avoir été impressionné par l'enthousiasme de Céline à mettre à terme des enfants en santé. «Une flamme très forte et très spéciale habite cette femme», dit le spécialiste qui a fait ses études à New York. «Pour un médecin, de travailler avec une personne aussi motivée et attentionnée c'est rare. Elle fait presque partie de la famille maintenant». Il a aussi confirmé que les jumeaux avaient effectivement beaucoup de cheveux. «Elle va avoir besoin d'un styliste pour venir s'occuper d'eux!», a-t-il confié.

====== Le spectacle de Las Vegas est toujours prévu pour mars 2011 : «Le spectacle est monté sur papier, tous les rendez-vous de création auront lieu ici en Floride chez nous et les premières répétitions vont avoir lieu dans la première semaine de janvier avec les musiciens. On espère qu'elle va pouvoir récupérer d'ici janvier pour pouvoir répéter», a confié René Angélil.

Commentaires