/homepage
Navigation
Collaboration spéciale

L'odieux chantage de Luc Ferrandez

Coup d'oeil sur cet article

Amis lecteurs, je suis las de vous parler de Luc Ferrandez, maire Projet Montréal du Plateau-Mont-Royal, mais il le fait exprès. Que le Plateau dépérisse sous sa gouverne, je trouverais ça triste. Mais le spectre de voir Projet Montréal prendre l'Hôtel de Ville à la prochaine échéance électorale serait un désastre pour vos poches !

Vous n'en avez pas marre de toujours payer plus ?

Projet Montréal a autant de préoccupations pour votre portefeuille que le Dalaïlama pour le dernier tube de Lady Gaga. Zéro, zilch, aucun intérêt pour l'argent qu'il reste dans vos poches à la fin du mois.

Comme si on enregistrait des taux de croissance économique annuels dignes des années d'après-guerre ! Ces gens n'ont pas remarqué que l'on sort à peine de la plus importante crise économique et financière depuis la Grande Dépression ; que la dette du Québec, sans parler de sa part de la dette fédérale, dépasse maintenant les 223 milliards ; que les dettes souveraines européennes sont boudées par les investisseurs, car jugées trop risquées ; que le vieillissement de la population, beaucoup plus prononcé au Québec qu'ailleurs dans le monde, va rendre pour nos enfants les coûts des services gouvernementaux et le remboursement de la dette prohibitifs ; et que votre revenu disponible -- celui qu'il vous reste quand vous avez fini de payer les impôts, les taxes et les tarifs de tous les ordres de gouvernement -- est d'année en année plus petit ?

DU CHANTAGE

Et ne vous trompez pas, les gouvernements municipaux que nous sommes trop peu nombreux à élire, comptent pour beaucoup dans cette équation. Aux urnes, citoyens, merde !

Et que font nos élus municipaux, surtout ceux de Projet Montréal, ils imaginent de nouveaux projets dont on a besoin comme d'une balle dans la tête. Et comment les financeront-ils, ces nouveaux projets, dans le Plateau-Mont-Royal ? Avec plus de parcomètres, même sur les rues résidentielles, et parfois jusqu'à 1 h du matin sur les artères commerciales ! Bienvenue, consommateurs et visiteurs ! Et si les citoyens n'en veulent pas ? Vos taxes municipales devront augmenter d'autant, nous dit Luc Ferrandez. Le maire-dictateur se livre à une forme de chantage qu'on n'avait pas vu depuis long-temps de la part d'un élu : du chantage éhonté !

PARLANT DE PROJETS ESSENTIELS

On nous rappelait dans La Presse de vendredi que le maire Ferrandez tenait mordicus à garder son projet du parc Laurier intégral. Ce projet consiste à enlever les places de stationnement qu'il y a tout près du chalet où se rencontrent les aînés du quartier. Il faut savoir que le chalet se trouve au centre du parc et que le maire veut en bloquer l'accès. Pas de compromis possible pour Ferrandez, qui ne trouve pas le parc assez vert. Le projet de remplacer le goudron par du gazon est si essentiel à la qualité de vie des résidents qu'il n'est pas question d'accommoder les aînés un tant soit peu.

Il y a au moins un groupe de résidents qui ne verront pas leur qualité de vie améliorée sous la gouverne de Ferrandez, celui des aînés.

Projet Montréal a en aversion l'argent, sauf quand il s'agit du vôtre, évidemment. C'est cet argent, le vôtre, que Luc Ferrandez s'amuse à dépenser sur des projets stupides comme celui du parc Laurier, et ce, alors que votre pouvoir d'achat fond comme une peau de chagrin.

Hélas ! J'ai bien peur que je ne vous parle de ce monsieur Ferrandez à nouveau.

Commentaires