/homepage
Navigation
Opinion

On bâillonne Khadir, enfin!

Coup d'oeil sur cet article

C'était jouissif à cette commission parlementaire ubuesque sur les mesures -uniques en Amérique du Nord - relatives aux salariés de remplacements, de voir l'unanimité se faire pour empêcher le député de Mercier de s'exprimer sur le conflit au Journal de Montréal. Jouissif, je vous dis. C'est - comment s'appelle-t-elle déjà ? Ah oui ! - Françoise David qui a dû pousser un soupir de satisfaction...

Les élections libres

Les électrons libres sont souvent populaires. Amir Khadir en est un. En outre, ils sont toujours populistes. Le camarade Khadir ne manque pas à l'appel de ce côté non plus. En effet, il est très volontaire quand vient le temps du lancement de la chaussure, du boycottage d'un commerce de sa circonscription avec ses amis communistes de Québec solidaire, de l'insulte facile («Lucien Bouchard est un menteur»), du dénigrement sans nuance d'un actif très important ( Le Journal de Montréal) aussi situé dans sa circonscription, etc.

Amir Khadir n'est pas membre de la Commission sur l'Économie et le travail. Mardi dernier, il s'est pointé à la table pour faire du Péladeau bashing. Pour s'exprimer sans être membre d'une commission, il faut le consentement des membres de la commission. Manque de bol, à l'unanimité, députés libéraux, péquistes, adéquiste et indépendant lui ont barré la route! Finies les folies! Il y a des limites à donner une tribune de prestige à un cégépien en manque de causes à défendre!

Retour sur Québec Solidaire

«Ce parti est le résultat d'une fusion opérée entre deux formations politiques: un parti politique, l'Union des forces progressistes, et un mouvement politique, Option citoyenne. L'UFP existait depuis 2002. Elle était elle-même le résultat du regroupement du Rassemblement pour une alternative progressiste, du Parti de la démocratie socialiste et du Parti communiste du Québec», dixit le site Web de QS.

La première fois que j'ai écrit ça dans une chronique, on m'a traité de maccarthyste! Je suis un radical de la liberté de pensée et d'expression; les communistes ont le droit de s'exprimer comme les autres courants de pensée. Je suis d'avis qu'ils ont du sang sur les mains en se réclamant héritiers de tous les mouvements revendiquant cette étiquette, c'est tout.

Mais le «mouvement politique, Option citoyenne», n'a pas d'accointances communistes connues. C'est la branche féministe de QS que représente Françoise David. Bien que je ne partage aucunement son approche idéologique, je reconnais l'intelligence et le côté modéré de Mme David. D'ailleurs, elle a semblé excédée à quelques reprises du comportement de son «co-porte-parole» Khadir (je ne suis pas capable de retrouver l'expression sur le site de QS), allant même jusqu'à le contredire publiquement à quelques occasions. Est-ce que le torchon brûle déjà entre Khadir et David? On dirait bien que oui. Le plus meilleur député favori du Québec a, semble-t-il, épuisé son capital de sympathie par ses nombreux coups de gueule dérogatoires.

Le chant du sink ?

Aux dernières élections générales, Québec Solidaire a obtenu 3,8% du suffrage derrière 16,4% pour l'ADQ en 2008. En 2007, QS récoltait 3,6%. En décembre 2010, un sondage accordait 12% à QS de l'opinion publique et 16% à l'ADQ - qu'on donne moribonde à chaque sondage -, mais les scores de QS ne se traduisent jamais à l'urne. Où s'en va Québec solidaire? Malgré un traitement de faveur disproportionné dans les médias pour le député de Mercier, celui-ci est en train de faire couler le bateau. Tant mieux!

audet_commentaire@journalmtl.com

Commentaires