/homepage
Navigation
DéfI DIÈTE

La cellulite, seulement le lot des obèses ?

Coup d'oeil sur cet article

Cette « peau d'orange », comme nous l'appelons très souvent, peut se présenter sur des femmes de toutes tailles, obèses ou minces, dès la puberté. Mais au fond, la cellulite, c'est quoi ?

C'est une simple déformation de la peau qui survient lorsqu'une tension est appliquée inégalement. L'épiderme, qui est la couche externe de la peau, recouvre le derme et l'hypoderme. C'est à ce niveau que tout se produit. L'hypoderme contient, entre autres, des cellules graisseuses qu'on appelle des adipocytes et qui sont comme des petites « chambres ». Lorsque ces adipocytes augmentent en volume (à cause d'un important stockage de graisse ou d'une rétention d'eau), les parois rigides de chacun des compartiments qui les forment se mettent à tirer inégalement sur les couches supérieures de la peau.

C'est ce qui cause l'apparence bien connue de la cellulite.

Pour les mêmes raisons que celles citées précédemment, la cellulite ne peut pas disparaître à l'aide d'exercices localisés (voir p. 18). Plutôt tenace et fortement influencée, elle aussi, par la génétique, elle sera atténuée par des habitudes de nutrition et de pratique d'activités physiques améliorées.

ENROULÉ CISEAUX

1 Allongez-vous sur le dos, les mains derrière la nuque. Remontez les jambes à la verticale. Contractez les abdominaux et pressez le dos contre le sol. Cette fois, vos jambes doivent être bien tendues. Contractez les muscles de vos cuisses (les quadriceps).

2 Soulevez la tête et les épaules sans tirer avec vos mains ; elles doivent seulement les soutenir. Ne rapprochez pas non plus vos coudes l'un de l'autre. Abaissez la jambe droite le plus près possible du sol sans y toucher. Vous ne devez pas relâcher la contraction.

3 Ramenez votre jambe à son point de départ, déposez la tête et les épaules sur le sol, puis refaites l'exercice avec la jambe gauche. En enchaînant bien les étapes, vous aurez l'impression que vos jambes sont les deux lames d'un ciseau.

Le contenu de cette chronique est tiré du livre « Abdos fessiers » de Josée Lavigueur, publié aux Éditions de l'homme

Commentaires