/homepage
Navigation
Défi DIÈTE

Être plus autonome et plus fonctionnel

Coup d'oeil sur cet article

On a trop longtemps associé la musculation à un seul et unique besoin : l'esthétique. Il a toujours été relativement évident pour bon nombre de personnes qu'un individu qui s'entraînait avec des haltères le faisait dans le seul but de gonfler ses muscles, bref de leur donner du volume.

Heureusement, ce mythe a aujourd'hui disparu : on accepte de plus en plus, et surtout on comprend, la nécessité d'entraîner nos muscles. Toutes les études s'entendent désormais pour montrer qu'un entraînement approprié peut faciliter la vie des gens, en particulier à l'aube de la vieillesse, et permettre à tous de maintenir ou d'améliorer leur autonomie au fil des années.

Un muscle bien entraîné est fonctionnel. Il « apprend » à faire son travail plus efficacement et de manière plus expéditive. Il est donc essentiel que tout programme de musculation soit fait en fonction des besoins spécifiques de l'individu auquel il est destiné. Par exemple, on a longtemps prescrit des centaines et des centaines de redressements assis (que nous appelons maintenant des enroulés) pour tonifier les abdominaux. On les a toujours faits de la même façon : allongé au sol, les mains sous la tête pour la soutenir, les genoux fléchis. Pourtant, le seul résultat que donne cet exercice n'est souvent pas celui que recherchent ceux qui le font. Les abdominaux deviennent plus performants seulement pour faire cet exercice précis, et dès que l'individu se relève et retourne à ses tâches quotidiennes, il oublie cette partie vitale de son anatomie et relâche (inconsciemment) ses abdos. Les efforts qu'il vient de déployer n'ont donc eu aucun résultat sur sa posture générale.

Les abdominaux, par définition, ont un rôle fondamental : ils ont la tâche très précise de maintenir la paroi abdominale droite. Par leur tonus, ils protègent les organes vitaux sous-jacents. De plus, leur endurance et leur force protègent le dos, toujours fragile. Pour toutes ces raisons, depuis quelques années, les programmes d'exercices pour les abdos comportent systématiquement des mouvements comme la planche ou tout autre exercice pour les muscles stabilisateurs, ceux-là mêmes qui, justement, stabilisent la posture du tronc par rapport à son centre de gravité.

Les muscles servent aussi à porter un bébé sans trop se fatiguer, à rester debout pendant de longues heures (par exemple dans le cadre de son travail), à transporter de lourds sacs d'épicerie, à éviter les douloureuses tendinites causées par des gestes trop répétitifs, ou encore à prévenir des blessures au dos lors de déménagements.

L'entraînement fonctionnel a comme objectif, au fond, de vous faciliter la vie et d'en augmenter la qualité, notamment en rendant vos muscles plus forts, plus endurants et plus performants pour réaliser des tâches bien spécifiques.

L'étoile

1-Allongez-vous sur le côté gauche. Placez le pied droit devant le pied gauche et relevez votre corps en vous soutenant avec la main gauche. Tendez le bras droit dans les airs. Tâchez de garder votre équilibre. Vous aurez besoin de vos muscles stabilisateurs pour ce faire. Formez une ligne verticale bien droite à partir du sol, du bras gauche au bras droit, en passant par les épaules.

2-En contractant les abdominaux, faites faire un arc de cercle à votre bras droit comme si vous vouliez l'enrouler autour de votre corps (sans le toucher). Amenez la main le plus loin possible sous le tronc sans perdre votre équilibre.

Revenez à la position de départ et reprenez huit fois, puis placez-vous de l'autre côté et recommencez.

Le contenu de cette chronique est tiré du livre « Abdos fessiers » de Josée Lavigueur, publié aux Éditions de l'homme.

Commentaires