/homepage
Navigation
Défi DIÈTE

Le test de la voix

Coup d'oeil sur cet article

Cette dernière méthode est très pratique et encore plus simple que les précédentes pour vérifier l'intensité du travail cardio-respiratoire.

Comme pour l'échelle de Borg, l'individu qui utilise le test de la voix est à l'écoute des réactions de son corps. Lorsque l'intensité de l'effort est dans la bonne zone (la zone cible), le système cardiorespiratoire n'est pas surchargé. Cela permet au participant de parler en étant perçu clairement par son auditeur, même si le débit de sa voix est un peu saccadé. Cependant, une voix claire, dans laquelle on ne perçoit aucun essoufflement, indique une intensité d'effort inférieure à celle recommandée pour améliorer le système aérobique.

En d'autres mots, vous devriez être en mesure de chantonner par-dessus votre musique pendant votre séance d'entraînement, sans toutefois être entendu. Je ne pense pas, de toute façon, que vous souhaiteriez être entendu !

LE PLIÉ

1-Placez-vous debout, les jambes et les pieds ouverts vers l'extérieur, les mains sur les hanches et les abdominaux légèrement contractés.

2-Pliez doucement les genoux en les ouvrant vers une ligne imaginaire qui monterait perpendiculairement au sol depuis le bout de votre troisième orteil. Remontez en poussant vos talons dans le plancher afin d'exagérer la résistance.

Le contenu de cette chronique est tiré du livre « Abdos fessiers » de Josée Lavigueur, publié aux Éditions de l'homme.

Commentaires