/homepage
Navigation
Restauration

Le CH fait rouler les bars

Coup d'oeil sur cet article

Le match qui opposera ce soir le Canadien de Montréal aux Bruins de Boston sera suivi non seulement par les partisans du Tricolore, mais aussi par l'industrie des bars et des restaurants, qui encaissera une importante perte de revenus si le club est éliminé.

«Le Canadien en séries, ça amène beaucoup de monde. On fait environ 15 000 $ de plus les soirs de match», lance sans détour Kim Hamblin, directrice du Bleu Blanc Rouge de Rosemère.

Ayant déjà oeuvré à Winnipeg et Vancouver, Mme Hamblin n'en revient pas de l'impact qu'ont les Glorieux dans sa nouvelle communauté. «Après les séries, Rosemère tourne au ralenti. L'année passée, nous avons été gâtés, dit-elle. On prie le Bon Dieu pour que ça se poursuive.»

Le personnel tire également avantage de la situation. «Ça fait une grosse différence. Quand le Canadien joue, c'est un peu comme s'il y avait trois samedis dans la semaine, fait valoir Vanessa St-Yves. C'est plus d'argent pour plus de monde.»

Mythe et réalité

Stéphane Caron, gérant à La Cage aux Sports de Longueuil abonde dans le même sens. «Pour un mardi, il y a trois fois plus de clients. J'ai dix serveuses sur le plancher plutôt qu'une seule.»

«Nous avons perdu les Expos. À l'exception de la finale de la Coupe Grey, les Alouettes attirent peu et l'Impact, on n'en parle même pas, lance Stéphane Caron. Ma business dépend de 20 gars qui poussent une rondelle», dit-il.

Malgré tout, M. Caron estime que certains ont tendance à exagérer l'importance de voir le Tricolore prolonger sa saison.

«Plus les séries sont longues, moins les soirées sont payantes. Au lieu de boire quatre pichets, ils vont en commander deux. Les gens sont fatigués et on ne peut pas dépenser 100 $ chaque soir», explique celui qui s'étonnait hier du peu de réservations enregistrées en vue du match de ce soir.

Les fans ont confiance

Pourtant, les clients rencontrés sur la terrasse de l'établissement avaient toujours la foi. «C'est impossible qu'on perde trois matchs consécutifs au Centre Bell», ana-lyse Mathieu Dansereau.

Quelques tables plus loin, un dénommé Fred s'est même permis une prédiction. «Quand ça prend un but, Crosby compte. Price aura le même impact devant son filet», assure-t-il.

Commentaires