/homepage
Navigation
Le policier du Journal

Encore une arme blanche

Coup d'oeil sur cet article

Hier matin, un drame lors d'une intervention policière a coûté la vie à deux personnes. Une banale histoire d'une personne désorganisée, apparemment en crise, qui attaque les sacs de rebuts avec une arme blanche.

Comment comprendre la finalité d'une telle situation ?

En formation policière, on enseigne le risque inhérent à une altercation avec un individu armé d'une simple arme blanche. Le prof armé d'une fausse arme blanche vous place à 21 pieds de distance de lui et vous dit qu'il va vous attaquer avec le couteau. Vous n'avez aucun effet de surprise et vous vous croyez bien sûr de vous.

Au signal, il court en votre direction et, avant même que vous n'ayez pu dégainer, vous avez la pointe de plastique dans la gorge.

L'utilisation d'armes blanches est de plus en plus fréquente à Montréal, généralement les soirs de week-end. Ce type d'agression provoque des blessures graves et souvent mortelles.

L'enquête expliquera davantage les circonstances de ce drame, mais d'emblée, soyez assuré qu'une attaque à l'arme blanche représente un danger évident pour toute personne, même les policiers.

Commentaires