/news
Navigation
Météo

Le Québec bientôt en canicule

Coup d'oeil sur cet article

Préparez-vous à avoir encore plus chaud. La canicule qui pourrait frapper le Québec, dès mercredi, risque de se poursuivre jusqu'à dimanche prochain, selon Environnement Canada.

La forte chaleur de la dernière fin de semaine ne serait donc qu'un avant-goût de ce qui reste à venir, prévient Gilles Coulombe, météorologue chez Environnement Canada.

«Le mercure pourrait dépasser les 30 degrés, dès mercredi matin, et ne plus redescendre pendant les quatre jours suivants», avance M. Coulombe.

Il ne s'agit que de prévisions à long terme qui pourraient changer au gré du vent, précise-t-il, toutefois.

Par contre, si elles s'avéraient exactes, la canicule de cette année pourrait être aussi aussi longue que celle de l'an dernier, ajoute le météorologue.

En juillet 2010, la vague de chaleur extrême, qui a duré cinq bonnes journées, a entraîné plusieurs dizaines de morts.

Durant cette période, on a noté 289 décès de plus qu'au cours des deux années précédentes.

Sur le qui-vive

La canicule anticipée cette année a mis les autorités de la santé sur le qui-vive. Le ministère de la Santé publique se tient prêt à déclencher une alerte à la chaleur accablante, au besoin.

«Nous déclenchons l'alerte seulement lorsque nous rencontrons des critères plus élevés ou lorsqu'il y a une moyenne prévue de 33 degrés (Celsius) et plus sur une période de trois jours consécutifs», a dit son porte-parole, le médecin Louis Jacques.

En cas de chaleur accablante, il est recommandé de passer du temps dans un endroit frais, idéalement climatisé, de boire beaucoup d'eau et de réduire les efforts physiques, rappelle le médecin.

Les personnes à risque doivent, particulièrement suivre ces consignes à la lettre.

Record de chaleur pour un 18 juillet : 33,3 degrés Celcius atteints en 1953.

Commentaires