/entertainment/comedy
Navigation
Les p’tits nouveaux de la rentrée

La première impression

Eddy king

Eddy king

Coup d'oeil sur cet article

Ton âge ?

Vingt-huit ans. Un cœur de 21 ans et un corps de 37 ans (je dois retourner au gym pour régler ça).

D’où viens-tu ?

J’ai grandi à Goussainville, en banlieue de Paris. Mes parents sont du Congo et je vis au Québec depuis 15 ans, donc je suis Québéco-Franco-Congolais !

Étais-tu le petit clown à l’école ?

Pas trop en classe parce que j’étais trop concentré à avoir des mauvaises notes. Mais avec mes potes, je suis le clown des clowns !

Tes principales influences ?

Dave Chappelle, Les Inconnus et ma grand-mère !

Quand et de quelle façon as-tu eu la piqûre de l’humour ?

Quand j’étais petit, j’adorais regarder des sketches des Inconnus. Je me suis toujours dit que c’était quelque chose que je devais essayer et depuis que j’ai fait le saut, je n’ai plus jamais regardé en arrière.

Ton spectacle va parler de quoi ? Quel est ton numéro que tu aimes le plus ?

Mon spectacle va vraiment mettre en place qui je suis et par où je suis passé pour arriver jusqu’ici. C’est bizarre, parce que le show est construit comme un seul gros numéro. Mais une de mes parties préférées, c’est quand je parle de mon grand-père et de la « carte d’évolué ». Venez voir le show, vous allez comprendre.

Avec qui as-tu travaillé ? Tes colla­borateurs, écriture, mise en scène ?

Le « number one soldier » sur le projet est mon metteur en scène et script-éditeur, le général Christian Viau ! Et à l’écriture, il y a les sergents Pierre Fiola, Sébastien Ravary, Adib Alkhalidey et Paco Lebel.

Qu’est-ce que tu aimerais dire aux gens pour les intéresser à aller voir ton show ?

Je vous garantis que vous allez rire et surtout découvrir beaucoup de choses que, même moi, j’ai découvertes en écrivant le show !

Qu’est-ce que tu souhaites de ce premier one-man show, de l’accueil et de ce que les gens vont retenir ?

Ça va être comme une première date pour plusieurs, mais j’espère faire bonne impression et que les gens, en sortant du show, changent leur statut Facebook pour « in a relationship with Eddy King ». Haha !


Eddy King fera la rentrée montréalaise de Le jour où j’ai su que j’étais noir au Théâtre Saint-Denis II, du 10 au 15 octobre.

www.eddyking.ca

Commentaires