/travel/destinations
Navigation
Paris mon amour

La vie de château

La vie de château
photo Courtoisie Le château de Saint-Germain

Coup d'oeil sur cet article

La vallée de la Loire est réputée pour ses châteaux. La région parisienne l’est un peu moins. Mais comme les rois de France s’établirent autour de Paris, on y trouve plusieurs ancien­nes résidences royales qui valent le détour.

Au premier regard, les châteaux que l’on peut voir en banlieue sont certes moins spectaculaires que ceux de la Loire. Si vous n’avez pas le temps d’aller dans cette superbe région viticole et que vous souhaitez découvrir ces merveilles architecturales et en savoir plus sur la vie de château d’autrefois, voici une sélection de trois châteaux, facilement accessibles de Paris en transports en commun.

Mais ne vous limitez pas à cette liste, il en existe d’autres, dont, bien sûr, le château de Versailles.

Le château de Vincennes

Un petit coup de cœur pour ce château, situé au sud-est, aux portes de Paris. Comptez quelques minutes pour vous y rendre en métro (ligne 1, arrêt Château de Vincennes). En le voyant au loin, vous serez déjà ravi. Son donjon, haut de 50 m, date du 14e siècle. C’est le plus élevé et le mieux conservé d’Europe.

Ce château est un témoignage exceptionnel, en région parisienne, de l’architecture médiévale. Construit entre la fin du 12e et le milieu du 14e siècle, ce fut d’abord un pavillon de chasse, puis un manoir où les rois résideront périodiquement. C’est avec Louis IX (Saint-Louis), roi de France de 1226 à 1270, que Vincennes s’impose comme une résidence de premier ordre. Il devint au fil du temps une prison pour hôtes célè­bres.

Le château est aujourd’hui peu meublé. Pour agrémenter votre visite, louez un audioguide ou optez pour une visite guidée.

www.chateau-vincennes.fr

Plein tarif : 8 euros


Le château de Fontainebleau

Un peu plus loin, au sud de la capitale, cette ancienne demeure royale est tout de même accessible en transports en commun. Comptez environ 1 h 30 de trajet. Pour y aller, rendez-vous à la Gare de Lyon. De là, prenez le train jusqu’à la gare Fontainebleau-Avon, puis, prenez le bus ligne A.

Ce château fut habité et agrandi pendant huit siècles. On y découvre des appartements richement décorés, des salles Renaissance aux boudoirs de Marie- Antoinette en passant par l’appartement de Madame de Maintenon.

En le remeublant, au lendemain de la Révolution, Napoléon est sans doute celui qui marqua le plus le château que vous visiterez. Parmi les éléments extérieurs remarquables, son escalier en fer à cheval, qui fut construit sous Louis XIII. Avant de partir, prenez le temps d’errer dans ses superbes jardins.

www.musee-chateau-fontainebleau.fr

Plein tarif : 10 euros


 

Le château de Saint-Germain-en-Laye

Attiré par la chasse dans la forêt de Laye, Robert le Pieux, roi de France de 996 à 1031, ordonna la construction d’un monastère en l’honneur de Saint-Germain de Paris.

Vers 1122, c’est à proximité du monastère, sur le plateau boisé de Laye, que Louis VI le Gros fit édifier un château. Dès lors, les séjours royaux y furent de plus en plus fréquents. Incendié en 1346, lors de la guerre de Cent Ans, le château sera reconstruit et, par la suite, régulièrement modifié par ses occupants, notamment sous François Ier, qui y passa plus de 1 000 jours. Les travaux furent achevés sous Henri II.

Aujourd’hui, il abrite le Musée d’archéologie nationale. Les 29 000 objets qui y sont exposés vous feront voyager du paléolithique à la Gaule mérovingienne en passant par le néolithique, l’âge du bronze et l’âge du fer. Vous pourrez également entrer dans la chapelle royale construite au 13e siècle.

À l’extérieur, il faut traverser le jardin et marcher jusqu’à la grande terrasse qui surplombe la Seine. Construite par le très célèbre jardinier de Versailles André Le Nôtre, de 1669 à 1673, elle fait 30 m de large sur 2,4 km de long. Surélevée (84 m), elle offre une vue exceptionnelle sur l’Ouest parisien.

www.musee-archeologienationale.fr

Plein tarif : 6 euros

 

 

Commentaires