/entertainment/shows
Navigation
Pour le Superbowl

Madonna adopte le talent québécois

Madonna adopte  le talent québécois
Photo REUTERS La NFL a annoncé, dimanche, que Madonna assurera le spectacle de mi-temps du prochain Super Bowl. Elle succède ainsi à d’autres célèbres musiciens tels que les Black Eyed Peas, Justin Timberlake, Janet Jackson, Prince, U2, Paul McCartney, The Who et les Rolling Stones.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un grand coup que viennent de marquer le Cirque du Soleil et Moment Factory, les deux entreprises québécoises qui assureront la création et la production du spectacle de Madonna, lors de la mi-temps du Super Bowl XLVI, qui se tiendra le 5 février au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis et qui sera diffusé sur la chaîne NBC.

La collaboration a débuté il y a environ un mois. « Au moment où il était question que Madonna soit au Super Bowl, son équipe a contacté Jamie King (The Immortal World Tour), qui a contacté le Cirque du Soleil, et le Cirque a fait appel à Moment Factory pour tout ce qui est vidéo, effets spéciaux et multimédias », explique Éric ­Fournier, associé et producteur exécutif de Moment Factory.

L’entreprise montréalaise, qui célébrait son 10e anniversaire la ­semaine dernière, bénéficiera d’une visibilité énorme.

L’année dernière, 162 millions de téléspectateurs, aux États-Unis seulement, ont regardé ce que la NFL appelle « l’événement musical le plus regardé de l’année ».

Afin de créer ce grand spectacle, un échange continu entre ­plusieurs parties de l’équipe créative est nécessaire. L’équipe de la NFL, l’équipe de Madonna, Jamie King, le Cirque du Soleil, et ­Moment Factory : chacun connaît son rôle et sait précisément ce qu’il doit faire.

« Madonna est très rigoureuse, elle est dans le détail, et elle est très impliquée. Mais c’est vraiment un processus de création participatif. Ce n’est pas elle qui dit je veux ça comme ça. On lui propose des choses, et on bouge comme ça », affirme Sakchin Bessette, directeur de création de Moment Factory.

Un défi de taille

Les équipes de Moment Factory et du Cirque du Soleil devront composer avec d’importantes contraintes pour réaliser cet événement. D’abord, la scène et tous les équipements devront être montés puis démontés en sept minutes. Il faudra aussi s’assurer que la performance soit adaptée à la fois pour les spectateurs au stade et les millions d’autres planqués devant leurs télévisions.

« L’événement lui-même c’est sans erreur, c’est sans filet, il faut que ça marche le premier coup. Mais ça fait partie de notre ADN de faire de l’événementiel, des choses uniques, spontanées et qui sont très bien préparées à l’avance. Tout le travail de préparation est extrêmement important pour s’assurer que ça ne flanche pas durant le Super Bowl », affirme Éric ­Fournier. Reste à savoir quelles chansons la madone choisira ­d’interpréter durant ce prestigieux concert de dix minutes, un secret pour l’instant très bien gardé par la chanteuse qui lancera son 12e album au printemps.

 

Commentaires