/entertainment/shows
Navigation
Moment Factory

Un Super Bowl à saveur québécoise

Un Super Bowl à saveur québécoise
Photo le journal de Montréal, Ben Pelosse Éric Fournier, associé et producteur exécutif de Moment Factory.

Coup d'oeil sur cet article

C’est Madonna qui assurera le spectacle lors de la mi-temps du Super Bowl XLVI, le 5 février au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis. Pour réaliser ce prestigieux événement, la star a fait appel à deux entreprises montréalaises reconnues mondialement pour leur talent créatif : le Cirque du Soleil et Moment Factory.

« Ce qui est unique à Montréal et qui fait que ce genre de projet là revient ici, c’est qu’il y a une combinaison unique de créateurs, explique Éric Fournier, associé et producteur exécutif de Moment Factory. On a le Cirque du Soleil ainsi que beaucoup de talent dans le domaine du jeu vidéo, dans le domaine du cinéma.

Montréal a réussi à bâtir un centre de gravité, une masse critique, autour de ces secteurs-là, qui fait que maintenant, comme les médias convergent, on peut puiser dans un grand bassin de talent. »

Depuis un mois déjà, l’entreprise montréalaise travaille avec le metteur en scène Jamie King (The Immortal Tour), le Cirque du Soleil et Madonna, afin de préparer ce que la NFL appelle « l’événement musical le plus regardé de l’année ». L’année dernière, ce sont 162 millions de téléspectateurs aux États-Unis seulement qui ont regardé le Super Bowl à la télévision. Un défi de taille pour Moment Factory qui devra s’assurer que le spectacle passe bien à la fois pour les gens sur place et à l’écran. « C’est un challenge. La priorité c’est la télévision, mais il faut quand même faire un bon spectacle pour les gens », affirme Saskin Bessette, directeur de création.

En dix ans, la boîte spécialisée en multimédia s’est taillé une place de choix sur la scène internationale. C’est en poussant l’innovation, les technologies et les nouveaux médias que Moment Factory s’assure de toujours rester à l’avant. « On aime faire un mélange de technologies. On ne livre pas nos projets à travers un seul outil, mais à travers tout un coffre. Que ce soit des projecteurs, de la lumière, de la vidéo, des LED, ou des systèmes d’interactivité, ce qu’on aime faire, ce sont des combinaisons de technologies, tout en tenant compte de l’espace et des surfaces. C’est vraiment le mélange de ces différentes technologies qui crée un résultat surprenant et une magie », dit Éric Fournier.

Selon le producteur exécutif, le Québec est sur une très belle lancée et sa réputation en terme de capitale créative à l’étranger ne fait que prendre de l’importance, entre autres grâce à de nombreux programmes universitaires dans le domaine du multimédia.

« Il y a un consortium d’universités qui investissent gros dans les arts du multimédia, que ce soit le design graphique ou les arts de la scène. Montréal attire beaucoup de jeunes. La ville est devenue un beau pivot, une plateforme de talent, non seulement pour les Québécois qui se développent, mais aussi pour ceux qui viennent de l’étranger. »

En ce qui concerne la Material Girl, si elle se prépare à lancer son douzième album au printemps, aucun détail ne peut être révélé quant à ses chansons durant cette célèbre prestation de dix minutes. « Tout ce que je peux vous dire, c’est que ce sera à la hauteur du talent de Madonna », assure Éric Fournier.

Dix ans déjà

Moment Factory célébrait son dixième anniversaire au mois de novembre. Voici des moments clés de l’histoire de l’entreprise.

2001 : La compagnie est créée par Saskin Bessette, Dominic Audet et Jason Rodi.

2002 : Guy Laliberté engage le trio pour créer l’ambiance de ces fêtes privées lors du Grand Prix et de l’Halloween.

2003 : Moment Factory collabore avec le Cirque du Soleil en réalisant l’ambiance des tapis rouges et des salons VIP de spectacles tels Saltimbanco et Alegria.

2005 : L’entreprise déménage de son loft boulevard St-Laurent. L’équipe se déplace dans un plus grand espace situé sur Hutchison au nord de l’avenue Van Horne.

2006 : Moment Factory travaille une fois de plus avec le Cirque du Soleil. Cette fois-ci pour créer l’atmosphère du Beatles Revolution Lounge à l’hôtel Mirage de Las Vegas.

2007 : Jason Rodi quitte l’entreprise et créé le studio Nomad. Éric Fournier, anciennement VP au Cirque du Soleil devient le troisième partenaire de Moment Factory.

2009 : La compagnie se démarque sur la scène internationale grâce à un sublime projet multimédia réalisé pour Nine Inch Nails

2010 : Moment Factory produit plusieurs projets de grande envergure, dont une installation interactive pour le pavillon du Canada à l’expo de Shanghai, le pavillon du Québec aux Olympiques de Vancouver, Elixir, une installation d’eau et de lumière au Quartier des Spectacles, et le lancement de Microsoft Kinect au Staples Center de Los Angeles, où un éléphant a même été utilisé en guise de surface pour effectuer des projections.

2011 : L’entreprise produit une époustouflante expérience multimédia pour le spectacle de Céline Dion au Ceasars Palace de Las Vegas, en plus de Summer Into Dust, une collaboration avec Chris Milk, Creators Projet et Arcade Fire lors du populaire festival de musique Coachella.

Commentaires