/opinion
Navigation
La chronique de Éric Duhaime

Laissez nos minounes tranquilles !

Coup d'oeil sur cet article

«On va empêcher le monde qui ont un seul moyen (de transport pour) pouvoir aller travailler pis de faire un peu d’argent. On va leur enlever ça. Envoye mon tarla ! Va t’endetter encore plus que ça. Va te prendre un char de l’année. »

Ce cri du cœur lancé par un automobiliste contre le projet de loi déposé mercredi par le ministre de l’Environnement, Pierre Arcand, fait un tabac actuel­lement sur YouTube.

Cette législation maudite veut obliger les propriétaires d’automobiles de plus de huit ans à faire inspecter le système antipollution de leur bagnole tous les deux ans. Pas de vérifier si les freins ou les pneus sont sécuritaires. Non. Juste les émissions de GES.

MAILLON FAIBLE

Arcand cède ainsi aux écolos. D’ailleurs, ce ministre confirme qu’il est le plus faible d’un gouvernement qui n’a déjà pas beaucoup de gros joueurs. L’ex-brillant homme d’affaires démontre depuis son arrivée en politique qu’on peut être bon en affaires, mais nul en politique.

Incapable de défendre l’automobiliste et le contribuable, Arcand abdique devant le puissant lobby vert. Un lobbyiste de l’AQLPA a même dû défen­dre son projet de loi en conférence de presse.

Pour un gouvernement oppor­tuniste et cassé, toujours facile de faire de belles annon­ces pour se faire applaudir par des environnementalistes fanatiques, tout en refilant en douce la facture aux contribuables.

Déjà surtaxés, les automobilistes québécois feront les frais de cette nouvelle contrainte. Cette « taxe » d’environ 100 $ par inspection ne s’appliquera qu’à ceux qui n’ont pas l’argent pour se payer une auto neuve tous les huit ans.

Dans les cocktails de financement du Parti libéral ou dans la circonscription du ministre de Mount-Royal, les gens ont les moyens d’avoir des chars neufs.

Si certaines personnes s’achètent de vieux tacots ou gardent leurs autos plus de huit ans, ce n’est pas parce que ce sont de sales pollueurs. C’est généralement parce qu’ils n’ont pas les revenus pour s’acheter un Hummer de l’année.

On estime que 95 % des minounes seront inspectées pour rien.

Les automobilistes s’appauvriront donc et auront moins d’argent à investir pour leur sécurité routière, parce que l’enverdeur Arcand juge plus importante la lutte contre la pollution atmosphérique. Pourtant, la quantité de CO2 émise par les autos diminue tous les ans. Selon certains scientifiques, l’homme n’est responsable que de 3 % des CO2 émis dans l’atmosphère, mais 100 % de sa sécurité routière.

POUVOIR DISCRÉTIONNAIRE

Le ministre de l’Environnement accréditera également les établissements qui peuvent délivrer des « certificats de conformité envi­ronnementale ». Après les scandales de nomination des juges, de la corruption dans l’industrie de la construction et de l’octroi de permis de places en garderie, bientôt à l’affiche le scandale des garagistes amis ou contributeurs à la caisse du Parti libéral ?

Ce gouvernement semble inca­pable de faire quoi que ce soit pour le bien public. On a toujours l’impression qu’il y a un bagman du parti prêt à collecter une ristourne sur tout ce que les libéraux touchent.

De grâce, libéraux véreux, ne touchez pas à nos minou­nes !

Commentaires