/news/health
Navigation
Naissances | Palmarès

Babyboom en banlieue

Le taux de natalité est plus élevé partout autour de la métropole

Naissance2
photo le journal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

La famille a définitivement la cote au Québec. Les bébés se multiplient dans la province, mais pas de façon uniforme. Les poussettes se pressent davantage sur les trottoirs de certaines municipalités aux taux de natalité impressionnants.
Selon les données compilées par le Journal, Vaudreuil-Dorion compte le plus de naissances par habitant, et ce, pour une deuxième année consécutive (voir tableau). En 2010, on y retrouvait 16,47 bébés par 1 000 habitants, alors que la moyenne québécoise est de 11,2.

« Au printemps, c’est le rallye des carrosses. On s’aperçoit que la ville est très jeune », remarque Guy Pilon, maire de Vaudreuil-Dorion.

Bébés de banlieue

Lorsqu’ils fondent une famille, les jeunes couples semblent préférer la banlieue à la ville, tant sur l’île de Montréal qu’à Québec. « Beaucoup de gens vont à Montréal pour étudier, explique Chantal Girard, démographe à l’Institut de la statistique du Québec. Ils déménagent ensuite dans les couronnes pour fonder une famille »

C’est le cas de Stéphanie Le Vagerèze et Dany Boucher, qui ont quitté la métropole pour s’établir à Vaudreuil-Dorion en 2005. Le prix abordable des maisons, la proximité de Montréal et l’existence d’infrastructures ont motivé leur choix.

« Il y a beaucoup d’activités pour les enfants. Des parcs et des jeux d’eau, il en pousse presque plus que des maisons ! » rigole le papa de trois enfants.

Rattrapage

Pour Chantal Girard, cette hausse des naissances provient des femmes qui ont eu leurs enfants plus tard, alors que la génération suivante n’a pas attendu avant de se reproduire.

« De 2005 à 2008, les conditions économiques étaient plus favorables. Les politiques publiques pour les familles ont aussi pu influer, mais on note cette baisse des naissances suivie d’une hausse même dans des pays qui n’ont pas eu de telles politiques », déclare-t-elle.

Moins populaires

Les parents se dirigent de plus en plus loin en banlieue, où des quartiers flambant neufs les accueillent. Cela pourrait expliquer que les villes à l’ouest de Montréal, déjà occupées par une population plus âgée, présentent un taux de natalité sous la moyenne.

« Je ne suis pas surprise qu’il y ait autant de naissances à Saint-Lin-Laurentides [ville au 2e plus haut taux de naissance] parce qu’il y a beaucoup de nouveaux développements résidentiels. Ce sont souvent de nouvelles familles qui viennent s’y établir, pas des gens avec des adolescents », note Mélyssa St-Pierre, qui habite cette municipalité de Lanaudière. La maman d’Alexy, 7 ans, et

Willyam, trois mois, observe une recrudescence des familles nombreuses, et disent qu’il n’est pas rare de voir des familles de trois enfants et plus à Saint-Lin-Laurentides.

« Il y a plusieurs familles sur notre rue. L’été, le lac privé derrière chez nous est plein d’enfants », confirme Martin Murray, également résidant de Saint-Lin-Laurentides et papa d’Andrew, neuf mois.

à lire aussi:
Des villages fertiles
Sainte-Brigitte, la championne!
Villes
avec le plus haut
TAUX DE NAISSANCE*
  Ville Bébés par
mille habitants
 
1. Vaudreuil-Dorion 16,47
2. Saint-Lin, Laurentides 15,9
3. Candiac 15,36
4. Chambly 14,71
5. Mirabel 14,64
6. L’Assomption 14,42
7. Saint-Basile-le-Grand 14,13
8. Boisbriand 13,57
9. Mascouche 13,29
10. Terrebonne 13,06
11. Montréal 12,53
12. La Prairie 12,43
13. Deux-Montagnes 12,3
14. Lévis 12,02
15. Sept-Îles 11,76
16. Saint-Jean-sur-Richelieu 11,72
17. Saint-Georges 11,64
18. Rouyn-Noranda 11,52
19. Sherbrooke 11,43
20. Belœil 11,39
21. Laval 11,16
22. Brossard 11,11
23. Mont-Saint-Hilaire 11,03
24. Varennes 10,94
25. Blainville 10,84
26. Granby 10,75
27. Longueuil 10,67
28. Sainte-Julie 10,66
29. Victoriaville 10,62
30. Val-d'Or 10,6
31. Drummondville 10,59
32. Québec 10,26
33. Saint-Eustache 10,26
34. Châteauguay 10,24
35. Saint-Hyacinthe 10,2
36. Côte-Saint-Luc 10,18
37. Saint-Augustin-de-Desmaures 9,94
38. Saint-Constant 9,91
39. Joliette 9,9
40. Saint-Jérôme 9,81
41. Alma 9,67
42. Sainte-Catherine 9,67
43. Mont-Royal 9,64
44. Saguenay 9,61
45. Magog 9,59
46. Rivière-du-Loup 9,55
47. Salaberry-de-Valleyfield 9,48
48. Saint-Lazare 9,41
49. Trois-Rivières 9,33
50. Dollard-Des Ormeaux 9,3
51. Repentigny 9,28
52. Rimouski 9,19
53. Thetford Mines 8,68
54. Baie-Comeau 8,51
55. Sainte-Thérèse 8,48
56. L'Ancienne-Lorette 8,390
57. Saint-Lambert 8,07
58. Boucherville 8,06
59. Saint-Bruno-de-Montarville 7,89
60. Dorval 7,88
61. Shawinigan 7,83
62. Beaconsfield 7,6
63. Westmount 7,57
64. Pointe-Claire 7,1
65. Sorel-Tracy 6,65
66. Kirkland 6,2
67. Gatineau données indisponibles
 
* Villes de 15 000 habitants et plusau 1er juillet 2010
Source : institut de lastatistique du Québec

 
Attirer les bébés
Certaines municipalités font des pieds et des mains pour attirer les jeunes familles. Pourquoi Vadreuil-Dorion, Saint-Lin-Laurentides et Candiac ont-elles réussi à tirer leur épingle du jeu ? Voici ce qu’en pense leurs élus.
Vaudreuil-Dorion
Activités et infrastructures axées sur les jeunes familles
Prix abordables et diversité des maisons
Bas taux de taxation
Ville sécuritaire
Développement de commerces
Transport en commun
Peu de chômage
« Je suis content de ces chiffres, car ça montre la vie de la ville, qui n’est pas une ville-dortoir pour les personnes plus âgées »
- Guy Pilon,
maire deVaudreuil-Dorion
Saint-Lin-Laurentides
Politique familiale et nataliste
Subvention aux acheteurs d’une maison neuve qui ont un enfant
Subvention pour l’achat de couches lavables
La campagne près de Montréal et Laval
Services, dont une garderie appartenant à la Ville
« La famille, c’est important. Je voulais que les jeunes couples se sentent bien accueillis dans notre milieu »

- André Auger,
maire deSaint-Lin-Laurentides
Candiac
Environnement attrayant et sécuritaire
Services et infrastructures : 13 parcs (certains avec jeux d’eau ou piscine), activités comme le camp de jour, les sorties de la semaine de relâche et la Féria de la rentrée (fête familiale)
Proximité de Montréal et transport en commun
Facilité d’accès par trois autoroutes
Bas taux de taxation
« Candiac est reconnue pour sa qualité de vie, avec ses arbres »
- Normand Dyotte,
maire deCandiac
Commentaires