/sports/football
Navigation
Football | Poids lourds

Des athlètes ?

Le nombre de joueurs de 300 livres et plus se multiplie dans la NFL

Coup d'oeil sur cet article

Dans un passé pas si lointain, les gigantesques gladiateurs constituaient une denrée rare à travers la NFL. Un seul joueur de 300 livres et plus sévissait en 1970. Dix ans plus tard, ils n’étaient que trois exceptions, tandis qu’ils s’élevaient à 94 en 1990. Bienvenue en 2012, dans un univers surréel où pas moins de 337 de ces éléphantesques athlètes sont dénombrés à travers les 32 équipes!

Et il ne s’agit que des joueurs actifs, c’est-à-dire que bon nombre d’autres joueurs sous contrat avec des équipes, mais qui ne font pas partie des alignements officiels, pulvérisent aussi la balance.

L’an dernier, au début des camps d’entraînement, au moment où les équipes n’avaient pas encore procédé aux coupures de personnel, ils étaient 532 joueurs à dépasser la barre des 300 livres. Non, les Gargantua du football ne sont pas en voie de disparition!

Les temps ont bien changé. Dans les années 1970, lorsque les Steelers de Pittsburgh terrorisaient la NFL en s’établissant comme une dynastie avec quatre conquêtes du Super Bowl, ils ne comptaient aucun monstre de 300 livres durant leur dominante séquence.

À titre comparatif, ils en comptent 13 aujourd’hui! Pire encore, les deux finalistes au Super Bowl il y a deux ans, les Colts d’Indianapolis et les Saints de la Nouvelle-Orléans, comptaient 10 joueurs au total qui repoussaient d’autant plus les limites, à 330 livres et plus!

Obèses ou athlètes?

Est-ce à dire que la NFL est devenue un terrain de jeu pour obèses? Pas si vite avant de sauter aux conclusions!

« Ils sont de gros bonhommes, mais ils sont de moins en moins gras de nos jours », tempère d’emblée Dave Magazu, entraîneur de la ligne offensive des Broncos, lors d’un séjour du Journal à Denver en fin de saison.

« Pour la plupart, le pourcentage de gras est assez bas. Ils maintiennent leur poids, ainsi que leur puissance. Ils ne sont pas comme le gars ordinaire de 300 livres que l’on croise dans la rue. Ils sont en bonne condition physique et sont de vrais athlètes », poursuit celui qui en est à sa neuvième campagne dans la NFL après 23 ans dans les rangs collégiaux.

En augmentation

Certains de ces colosses arborent en effet fièrement une armure de muscles, tandis que d’autres optent pour les bourrelets. Chacun son style, mais chose certaine, la masse augmente de façon exponentielle.

Depuis 1985, le poids moyen dans la NFL a bondi de 10 % et atteint 252 livres. Les bloqueurs offensifs sont les plus lourds, leur poids moyen étant passé de 281 livres il y a 20 ans à 318 livres aujourd’hui.

N’ayez crainte pour les joueurs en défensive, ils ne sont pas en reste dans l’équation! Sur la ligne, où évoluent les plus volumineux spécimens, la moyenne dépasse aussi les 300 livres.

« Je ne crois pas que la NFL puisse y faire quelque chose », estime Wayne Nunnely, qui dirige la ligne défensive des Broncos et qui exerce ce métier depuis 1995 dans la NFL.

« Il y a certaines limitations, mais les joueurs feront ce qu’ils pensent être le mieux pour eux. Si un joueur estime qu’en gagnant du poids il sera meilleur à sa position, il le fera. »

Plus gros et plus... athlétiques

Évidemment, cela ne signifie en rien que les joueurs, même dans le modèle gigantesque qui prévaut actuellement, ne comptent que sur leur tour de taille pour performer.

« Il y a encore quelques bedaines, surtout à l’intérieur de la ligne défensive, mais de moins en moins. Oui, ils sont plus lourds, mais ils sont aussi plus athlétiques », conclut Jacques Dussault, qui possède 30 ans de métier dans le football à titre d’entraîneur et analyste.


337
mastodontes
Nombre de joueurs de 300 livres et plus par équipe de la NFL en 2011
­­Buffalo 15
San Diego 15
N.-Angleterre 15
Seattle 13
St. Louis 13
Pittsburgh 13
Washington 12
Miami 12
Tampa Bay 11
Baltimore 11
Cleveland 11
Chicago 11
Indianapolis 11
Oakland 11
NY Jets 11
Caroline 10
Green Bay 10
Cincinnati 10
Minnesota 10
NY Giants 10
Dallas 10
Jacksonville 10
Arizona 9
Detroit 9
Philadelphie 9
­N.-Orléans 9
San Francisco 9
Denver 8
Tennessee 8
Atlanta 7
Houston 7
Kansas City 7

Commentaires