/news/politics
Navigation
L'avocate du Journal

Le test de Wigmore

Coup d'oeil sur cet article

Si le devoir du journaliste est d’informer, il est d’autant plus important de protéger le secret de ses sources, surtout quand il a donné l’assurance à ses sources qu’elles ne seraient pas dévoilées.

Ils seront ainsi justifiés de revendiquer la protection de cette information, devant un tribunal.

Ces droits à la liberté d’expression et de confidentialité des sources sont essentiels, au point où les tribunaux supérieurs ont pris soin de bien définir les enjeux, en instaurant le test de Wigmore qui permet de déterminer si le journaliste doit divulguer sa source :

1) Les communications doivent être confidentielles avec l'assurance qu'il y aura non-divulgation

2) Le caractère confidentiel doit être un élément essentiel entre les parties

3) De tels rapports doivent être entretenus assidûment

4) Le préjudice subi par le rapport source-journaliste sera plus important que l'avantage qui en résultera s'il y a divulgation.

Et encore, le tribunal devra soupeser le tout et décider : est-ce plus important de garder l'identité de la source confidentielle ou d’éclaircir une enquête criminelle ?

Julie Couture
L’avocate du Journal

Commentaires