/lifestyle/books
Navigation
Anthony E. Zuiker - Level 26

Un digi-livre digne des Experts!

Anthony E. Zuiker

Coup d'oeil sur cet article

Anthony E. Zuiker, créateur, scénariste et producteur des Experts, la série télé la plus populaire au monde, propose une toute nouvelle expérience de lecteur avec le premier “digi-livre” proposé sur le marché, Level 26. Visionnaire, il intercale des vidéos à télécharger toutes les 20 à 30 pages, à partir de flashcodes, pour apporter un complément audiovisuel au thriller. L’expérience est nouvelle, efficace et extrêmement puissante.

« Je suis un grand fan de fiction, de technologie, de cinéma et de communautés sociales. Je réfléchissais au futur des romans et à quel point, dans un pays comme la France, la littérature est importante. Avec ce livre, vous pouvez utiliser votre imagination en lisant un thriller, mais vous payer la traite avec des scènes de film qui ajoutent un bonus visuel à la lecture. Vous pouvez voir les personnages prendre vie en regardant des images de très grande qualité », explique Anthony E. Zuiker, en entrevue de son bureau californien.

En ce moment, l’équipe d’Anthony E. Zuiker examine la possibilité de faire un film ou une nouvelle série télé avec Level 26. « Nous examinons la possibilité de faire un film d’horreur avec un des personnages. Le “digi-roman” nous donne un large éventail de possibilités, au-delà du livre papier. »

Dans le troisième tome de Level 26, le héros, Steve Dark, est aux prises avec les tueurs en série les plus cruels et les plus diaboliques. Labyrinthe s’amuse à faire marcher les forces de l’ordre, leur proposant d’odieuses devinettes et semant le chaos à l’échelle planétaire. Il transmet ses messages par Internet et prétend sauver le monde en abattant des compagnies pétrolières, des juges corrompus et des politiciens.

Réaliser ce projet audacieux n’a pas été chose facile. « C’était très difficile parce que nous devions à la fois développer et écrire un roman, tourner les séquences et construire un site Web. Tout devait être prêt en même temps partout dans le monde. C’était un énorme projet. Mais nous savons que l’art de raconter, dans le futur, passera par les nouvelles technologies comme le iPad, les ordinateurs portables, le iTouch, le iPod et le Droïd », fait remarquer le producteur.

Énorme succès

Jusqu’à présent, Level 26 a connu énormément de succès. Le projet s’est retrouvé en tête de liste du palmarès du New York Times. « C’est un succès critique. Plusieurs personnes ont été très impressionnées, spécialement celles qui utilisent des iPhone, des iPod et des iPad. Le concept est vraiment fait sur mesure pour ces appareils, et nous croyons que c’est une idée nouvelle qui aura énormément d’impact sur les lecteurs de cette génération. »

À son avis, le projet Level 26 déblaie le terrain et allume une petite flamme dans un environnement technologique en mouvance. « Beaucoup d’entreprises essaient de s’engager sur la voie des expériences multimédia ou tentent de proposer une expérience multimédia à travers d’autres médiums comme la télévision ou l’édition. On voit cela dans les magazines, par exemple, qui proposent des hyperliens pour voir des images de tournage. Tout le monde danse autour du multimédia en ce moment. Mais nous voulons garder notre idée simple : vous lisez 20 ou 25 pages, vous appuyez sur un bouton et vous voyez une séquence de film. Vous faites donc des allers-retours pendant votre lecture. »

Par contre, il considère que les lecteurs souhaitent encore tenir le livre entre leurs mains. « Les lecteurs peuvent très bien lire le livre sans regarder les vidéos. Ils peuvent utiliser leur imagination continuellement. Nous avons été très rigoureux pour ne pas les priver de ce plaisir. Mais ceux qui souhaitent aller plus loin peuvent le faire en regardant les vidéos. »

Évidemment, les inconditionnels de la série Les experts retrouvent le rythme et la manière « Zuiker » dans le livre et dans les séquences vidéo. « Nous pouvons prendre plus de risques qu’en télévision et poursuivre à la manière de CSI et d’Anthony Zuiker, avec le “digi-roman”. »

Valeur ajoutée

Elsa Lafon, éditrice, est très heureuse de cette expérience. « Je pense que ces flashcodes, qui sont de véritables mini-films avec des acteurs professionnels et produits avec les moyens de Hollywood, offrent une véritable valeur ajoutée au livre. Ils permettent une interaction avec le lecteur, qui participe ainsi pleinement au thriller : il comprend mieux l’enquête, reçoit des indices et peut mieux cerner la personnalité du serial killer (flashbacks sur son enfance) », explique-t-elle.

« Ce nouveau support multimédia montre que le livre papier peut aussi s’adapter à la culture du numérique et séduire un lectorat friand de ce genre de bonus tout en conservant son identité. »

 

En ce moment, Anthony E. Zuiker planche sur de nouveaux projets pour le réseau ABC, sur des projets virtuels, un nouveau film et un web canal. « Le projet sur lequel je travaille pour ABC s’appelle Cameleon. Il parle d’une femme agent secret qui change d’apparence pour épingler les vilains. Ce projet devrait sortir en 2012et 2013. »

Commentaires