/news/education
Navigation
Manifestation

Les étudiants bloquent la 40

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe d'étudiants qui manifestaient contre la hausse des frais de scolarité mercredi dans le quartier d'Ahuntsic a pris d'assaut l'autoroute métropolitaine à la hauteur de l'entrée Saint-Hubert vers l'est un peu avant 15 h.

Les jeunes ont défilé en plein milieu de l'autoroute 40, près de l'avenue Christophe Colomb, et ont provoqué une congestion monstre derrière eux.

Ils ont ensuite emprunté la sortie Iberville et la métropolitaine. Un groupe d'étudiants s'est ensuite engouffré dans un autobus à l'angle de Jarry et Iberville tandis qu'un autre se dirigeait vers le métro.

L'autoroute a été rapidement rouverte à la circulation et est rapidement redevenue fluide dans les deux directions.

D'importants effectifs policiers, des agents de la police de Montréal et la Sûretédu Québec, avaient été déployés dans le secteur, mais l'incursion autoroutière s'est déroulée sans heurts, selon le sergent Ian Lafrenière, un porte-parole du SPVM.

Autre manifestation

Une autre manifestation s'est déroulée parallèlement entre l'Université de Montréal et le bureau du ministre des Finances, Raymond Bachand. Près d'un millier d'étudiants ont pris part au défilé pour lui présenter leurs revendications.

«Le dépôt du budget se fera dans les prochains jours, donc c'est pour rappeler à M. Bachand qu'il doit assumer la décision de hausser les frais de scolarité, que c'est inacceptable et que le mouvement étudiant ne s'essoufflera pas», a expliqué une représentante du mouvement étudiant.

La manifestation a pris fin dans le calme vers 16 h au niveau de la station de métro Édouard-Monpetit, selon la police.

Au total, 52 associations étudiantes de l'Université de Montréal ont donné leur accord à la grève pour lutter contre la hausse des droits de scolarité.

 

Commentaires